Environnement : les systèmes des Nations unies s’engagent à soutenir le Congo

4
Environnement : les systèmes des Nations unies s’engagent à soutenir le Congo
Environnement : les systèmes des Nations unies s’engagent à soutenir le Congo

Africa-PressCongo Brazzaville. Le représentant personnel du secrétaire général des Nations unies et coordonnateur du Système des Nations unies, Chris Mburu, a signifié l’engagement de l’institution dont il a la charge de diriger de soutenir la République du Congo, au sortir de l’entretien qu’il a eu avec la ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo, reçu en audience par Mme Arlette Soudan-Nonault.

Les trois secteurs gérés par la ministre Arlette Soudan-Nonault sont considérés à juste titre comme des secteurs des grands enjeux pour la survie de la planète, s’inscrivant ipso facto parmi les priorités dans l’agenda 2030 des Nations unies. C’est tenant compte de tout cela que la ministre et le coordonnateur résident des agences des systèmes des Nations unies, ont au cours de leur entretien mis en place un cadre de concertation dans des sujets concernant, l’environnement, le développement durable, et le Bassin du Congo, qui est l’une des priorités des Nations unies dans le cadre de la préservation.

Cet échange tenu à la veille de la COP26 à Glasgow a été également une occasion pour ces deux personnalités d’évoquer les aspects liés à l’organisation de deux sommets, dont celui du Fonds bleu pour le Bassin du Congo et le sommet qui va être co-présidé par les présidents Denis Sassou N’Guesso de la République du Congo, Antoine Félix Tshisekedi Tchilombo de la République démocratique du Congo, et le secrétaire général des Nations unies, Antonio Gutteres, sous la coordination de la Commission économique pour l’Afrique.

Afin de mener conjointement ces actions sur le plan technique et organisationnel, les deux parties ont convenu de mettre en place un cadre de concertation. « Nous sommes venus ici pour avoir une concertation avec la ministre. Les trois dossiers qu’elle porte sont très importants pour les systèmes des Nations unies, et pas seulement que je représente ici au Congo, mais aussi de tous les systèmes des Nations unies représentés par le secrétaire général et dont je représente ici au Congo. L’environnement, le développement durable et le Bassin du Congo sont des sujets capitaux au cœur de l’agenda 2030 des Nations unies », a déclaré le représentant personnel du secrétaire général des Nations unies et coordonnateur du système des Nations unies, Chris Mburu.

Avant d’ajouter qu’avec la ministre, ils ont discuté également sur comment les Nations unies vont raffiner leur coordination en ce qui concerne les trois secteurs du ministère gérés par la ministre. «A ce sujet, nous nous sommes mis d’accord sur la manière de travailler, de raffiner la collaboration et la coordination des agences des systèmes des Nations unies que je coordonne ici. Mais aussi comment porter politiquement ces sujets pour que le Congo continue à être au centre de ce développement. Le secrétaire général des Nations unies le dit souvent, on a ici au Congo le poumon écologique. D’où, c’est très sérieux pour nous de s’engager et de soutenir le gouvernement du Congo dans toutes ses démarches dans ce domaine », a souligné Chris Mburu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here