répression des marches, Nasra Djimasngar dénonce un “comportement anti-républicain”

4

Africa-PressTchad. Le secrétaire général du parti “Un nouveau jour”, Nasra Djimasngar, a dénoncé samedi, au cours d’un point de presse, le “comportement anti-républicain” face aux marches pacifiques. Selon lui, “le régime d’Idriss Deby est allergique à tout ce qui est liberté”.

Des leaders de la société civile et des partis politiques ont été interceptés ce samedi matin en quittant le siège de la Ligue tchadienne des droits de l’Homme (LTDH) pour se rendre à la bourse de travail pour une marche. Nasra Djimasngar qualifie ces agissements de “comportement anti républicain, comportement de pure dictature”.

Nasra Djimasngar souligne que “dans tous les pays dits démocratiques, on ne peut pas pendant les campagnes empêcher aux gens de s’exprimer, empêcher aux gens d’exprimer leur opinion, empêcher les gens de marcher pour orienter l’expression de la volonté des électeurs. Tout le monde est libre d’aller voter ou de ne pas voter”.
“En tant que parti républicain, “Un nouveau jour” décide de se mettre résolument du côté de la population, du côté de la jeunesse pour dire que nous ne pouvons pas fermer les yeux sur ces exactions, sur ce comportement, sur des compatriotes qui se trouvent actuellement en prison et dont leurs maisons sont encerclées nuit et jour. On ne peut pas fermer les yeux et continuer à battre campagne”.

“Nous n’allons pas nous taire, nous allons continuer à dénoncer, à réagir, à mettre le doigt sur ce qui ne marche pas jusqu’à ce que ce régime puisse quitter le pouvoir”, a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here