Etoundi Ngoa met en garde les établissements qui violent la politique gouvernementale du livre

3
Etoundi Ngoa met en garde les établissements qui violent la politique gouvernementale du livre
Etoundi Ngoa met en garde les établissements qui violent la politique gouvernementale du livre

Africa-PressCameroun. • Des chefs d’établissements violent la réglementation du livre.

• Ils imposent aux parents l’achat de manuels scolaires n’existant pas dans la liste officielle.

• Le Minedub invite les promoteurs des établissements au respect des manuels officiels.

Plusieurs chefs d’établissements et éditeurs se mettent en marge de la loi. C’est en tout cas ce qui ressort d’une note interne, datée de 30 juillet 2021. Dans cette note, le ministre de l’Éducation de base (Minedub), Laurent Serge Etoundi Ngoa, dénonce « plusieurs errements malveillants constatés autour de la politique du livre unique ». Il s’agit en effet d’une violation du décret du Premier ministre du 23 novembre 2017 instituant la politique du livre unique par matière dans le système éducatif camerounais. Cette mesure vise non seulement à uniformiser les programmes scolaires, mais aussi à alléger aux ménages les coûts d’acquisition des manuels.

Selon un responsable de syndicat des enseignants, « de nombreux chefs d’établissements, de connivence avec certains éditeurs, font fi de la réglementation et imposent aux parents l’achat de manuels scolaires n’existant pas dans la liste officielle ».

Respect scrupuleux de la loi

Dans une lettre circulaire du 11 juin 2021, le Minedub invitait déjà tous les promoteurs des établissements privés, les dirigeants d’écoles publiques et privées ainsi que d’autres acteurs de la chaîne éducative au respect scrupuleux de la liste officielle des manuels scolaires 2021-2022. Pour un respect scrupuleux de la mesure gouvernementale, le Minedub enjoint ses collaborateurs, promoteurs et dirigeants d’établissements « de prendre toutes les mesures utiles et diligentes à l’effet de vérifier et d’admettre que seuls les manuels scolaires figurant sur la liste officielle 2021-2022 soient utilisés dans les écoles ».

Le Conseil national d’agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques (CNAMSMD) leur a facilité la tâche en désignant les éditeurs et le nombre de manuels agréés inscrits sur les listes officielles faisant en principe l’objet d’une vérification des stocks depuis le 15 juillet.

Le secrétaire permanent du Conseil national d’agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques (CNAMSMD), Marcelin Vounda Etoa, a rappelé que la liste officielle des manuels pour la prochaine année scolaire qui s’ouvre le 6 septembre a été publiée depuis plus de 5 mois, laissant largement du temps aux éditeurs pour les produire et les rendre disponibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here