Le cinéma camerounais a produit de nombreux OVNIs – Jean-Pierre Békolo

2
Le cinéma camerounais a produit de nombreux OVNIs - Jean-Pierre Békolo
Le cinéma camerounais a produit de nombreux OVNIs - Jean-Pierre Békolo

Africa-Press – Cameroun. Le célèbre cinéaste camerounais Jean-Pierre Békolo rêve d’un Cameroun, terres du cinéma africain, à l’image du Nigéria où le cinéma est une véritable industrie culturelle qui s’impose au monde entier tout en vendant la culture nigériane. Dans la tribune ci-dessous publiée il y a quelques heures, Békolo s’étonne du mélange de genres du cinéma camerounais qui, selon lui est tourmenté produits de nombreux Objets Volants Non Identifiés (OVNIs).

“La naissance du cinéma camerounais semble aussi tourmentée que la naissance de la nation camerounaise.

Après avoir été successivement une colonie allemande, française et anglaise, le cinéma camerounais cherche toujours son identité, qui reste une histoire de la modernité en devenir. Encore en quête de sens, de forme, de style et de langage: le cinéma camerounais a produit de nombreux OVNIs.

Comment les cinéastes camerounais en formation se racontent-ils ? Si, face au conflit traditions / modernisme, les camerounais semblent avoir choisi le modernisme, ils surprendront paradoxalement par ces films où ils partent pour mieux se retrouver et s’éloignent pour mieux se rapprocher.

Tout comme les Camerounais ne se contentent pas du Cameroun, le cinéma camerounais va jusqu’à offrir à l’Afrique son premier film de science-fiction, brisant aussi bien les frontières de l’espace que celles du temps.

Quand les Américains créent le Wakanda, les Camerounais leur répondent par Foumban is Wakanda, comme quoi tout a commencé au Cameroun…”

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here