Cemac : plus de 800 milliards de dépenses militaires en 2020

1
Cemac : plus de 800 milliards de dépenses militaires en 2020
Cemac : plus de 800 milliards de dépenses militaires en 2020

Africa-PressCameroun. Malgré la récession économique, les pays de Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Cemac) ont continué de s’armer dans un contexte marqué par les problèmes de sécurité.

Selon un rapport du think tank de référence, l’institut international de recherche sur la ?aix de Stockholm (SIPRI), oublié ce mois d’avril 2021, es autorités des six pays de la sous-région ont investi 1,536 milliards de dollars soit près de 838 milliards FCFA dans le secteur militaire durant l’année 2020.

Le Cameroun est le pays qui dépense le plus pour s armer, avec environ 213 milliards FCFA pour acheter des armes. Le pays est suivi par le Tchad (175,340 milliards FCFA environ) et du Congo (162,768 milliards FCFA). Le Gabon et la Guinée Équatoriale ont, quant à eux, consacré 147 et Tl 4 milliards FCFA respectivement pour leur sécurité l’année dernière. Le ranking de la sous-région est bouclépar la Centrafrique. La RCA dépense paradoxalement moins que ses voisins de la Cemac (41,3 milliards FCFA environ).

En outre, selon site Internet américain Global Firé Power, au Cameroun, l’on estime à plus de 9 millions le nombre total de personnes » disponibles pour faire le service militaire. Le personnel apte au service au Cameroun est estimé à plus de 5 millions, tandis que le person-nel actif est de 14 000 personnes.

Pour la puissance aérienne, il compte également 17 hélicoptères. S’agissant de la force terrestre, le pays possède 245 blindés, 60 artilleries automotrices et 20 projecteurs de roquettes. Le Tcnad, lui, possède un personnel militaire d’environ 30 500 personnes. De son vaste territoire enclavé en zone sahélienne, le pays du défunt président Idriss Deby Itno possède 385 blindés et 17 hélicoptères.

Dans la sous-région, la 3e puissance militaire revient au Congo Brazzaville. L’effectif militaire actif est de 10 000 personnes. Il a 115 blindés et huit hélicoptères, selon Global Fire Power. Le Congo est suivi de la RCA (4e). Le pays du président Toua-dera a en sa possession 7200 militaires actifs. La sécurité du territoire est assurée grâce à la disponibilité de 45 blindés et un seul hélicoptère. Classé 5ème dans la sous-région avec une armée dont l’effectif est estimé à 5000 hommes, 23 aéronefs, 150 blindés, le Gabon arrive en dernière position.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here