Du bitcoin à l’anti-impérialisme : au cœur du cercle camerounais du président Touadéra

4
Du bitcoin à l’anti-impérialisme : au cœur du cercle camerounais du président Touadéra
Du bitcoin à l’anti-impérialisme : au cœur du cercle camerounais du président Touadéra

Africa-Press – Cameroun. Depuis son élection à la présidence centrafricaine en 2016, Faustin-Archange Touadéra (FAT) n’a pas manqué de cultiver son réseau chez le grand voisin camerounais. Le chef de l’État, qui effectue lui-même de fréquents séjours privés à Yaoundé, s’est notamment rapproché de deux personnalités camerounaises : Jules Njawe et Joël Kwemo.

Le premier est le fils de Pius Njawe, journaliste et fondateur du quotidien Le Messager. Il est, depuis des années, un fervent soutien de FAT, se présentant même comme l’un des cadres d’une association baptisée « Soutenons Touadéra ». Habitué des plateaux de télévision, il intervient régulièrement dans les émissions de débat d’Afrique Media TV.

Soft power russe

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here