Cameroun – Budget d’investissement public: Près de 452 000 emplois sont attendus en 2021

3
Cameroun - Budget d’investissement public: Près de 452 000 emplois sont attendus en 2021
Cameroun - Budget d’investissement public: Près de 452 000 emplois sont attendus en 2021

Africa-PressCameroun. Le quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 1er avril 2021 rapporte que 452 000 emplois sont attendus en 2021. L’information a été donnée le 31 mars 2021 lors de la cérémonie de présentation des résultats de l’estimation du potentiel emplois attendus du BIP 2021 et de formation des responsables en charge des études, des statistiques, de la planification et de la budgétisation des administrations.

En 2021, «les emplois permanents, temporaires ou occasionnels susceptibles d’être créés par ce biais sont au nombre de 451 995, lorsque l’unité de mesure est l’opportunité d’emploi; et 170 636 emplois en équivalent plein temps (EPT). Les projets d’infrastructures de petite et moyenne tailles sont les plus créateurs avec en moyenne 97 % des emplois générés, concernant notamment l’alimentation en eau potable de la ville de Yaoundé à partir de la Sanaga (PAEPYS), les travaux de bitumage de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati et l’appui au financement des collectivités territoriales décentralisées (CTD) pour le développement local», lit-on.

D’après le secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Prudence Nkong Forchap Esadem, qui présidait la cérémonie, «l’estimation du potentiel emploi attendu par les CDT indique qu’avec une dotation totale en crédit de paiement de l’ordre de 102,2 milliards de FCFA, le nombre total d’emplois espérés et susceptibles d’être créés par les CTD est de 46 489 en opportunités d’emplois et 14 701 en ETP en 2021», peut-on lire.

Le journal précise que ces chiffres sont en augmentation par rapport à l’année dernière. En 2020, «ils étaient respectivement de 231 160 en opportunités d’emplois et 84 992 en EPT, dans un contexte marqué par les restrictions budgétaires liées à la pandémie du Covid-19».

Pour le secrétaire permanent de l’Observatoire national de l’emploi et de la promotion professionnelle, Adamou Gaskreo, «si les projets sont réalisés, on devrait s’attendre aux données présentées». Enfin, il indique que: «l’Etat fait des efforts à son niveau pour créer des emplois à travers le BIP. Il revient à ses partenaires notamment les entreprises et les CTD, de faire en sorte que le chômage soit réduit», note le journal.

Wilfried ONDOA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here