Cameroun : Célestine Ketcha Courtès lance le projet « un mototaximan, un logement décent et abordable »

2
Cameroun : Célestine Ketcha Courtès lance le projet « un mototaximan, un logement décent et abordable »
Cameroun : Célestine Ketcha Courtès lance le projet « un mototaximan, un logement décent et abordable »

Africa-Press – Cameroun. L’initiative a été lancée ce 28 mai 2024 à Douala, capitale économique du Cameroun.

Ce projet présenté par le Syndicat des Conducteurs de Mototaxmen Professionnels du Cameroun, porte selon le ministère de l’Habitat sur la construction de logements décents et à prix abordables en faveur des conducteurs de motos, avec une phase pilote de 134 logements à PK 21 dans l’arrondissement de Douala 5, et sur une superficie de plus de 16 hectares.

Ce projet est le résultat un partenariat entre le syndicat des Mototaximen, le Crédit Foncier du Cameroun, l’établissement de microfinance CECAW et Onu-Habitat, sous l’égide du MINHDU.

L’initiative s’inscrit dans le cadre d’un nouveau mécanisme visant à associer les catégories socioprofessionnelles dans le cadre de partenariats publics privé visant la construction de logements. Cette nouvelle approche vise à accélérer la résorption du déficit en logements dans notre pays, et répondre ainsi au besoin des populations les plus démunies pour ne laisser personne sur le côté.

Dans son discours de circonstance, Madame le Ministre a invité les Collectivités territoriales décentralisées à s’approprier ce mécanisme pour réduire le déficit en logement dans notre pays.

Un logement témoin se dresse déjà fièrement sur le site pour témoigner de l’effectivité du démarrage de ce projet.

Sur la publication de l’annonce de ce projet, les réactions ne sont pas à la mesure de l’enthousiasme de ce département ministériel, bien au contraire. « Vous avez d’abord logé les agents de l’Etat? », questionne Pierre-Didier Akamba.

Et un autre de renchérir, « du grand n’importe quoi… Il n’y a que les moto-taximen qui ont besoin d’être logé dans ce pays ? C’est l’argent de quel contribuable que vous allez investir dans ce projet non-sens ???…. Comment tout un ministère peu prendre de son temps à ce point pour des personnes qui exercent une activité génératrice de revenus et qui refuse de payer les taxes même les papiers de leurs moto ils n’ont pas…. On ne peut même pas faire une estimation de leurs nombres encore moins de leurs identités en gros vous investissez dans l’anarchie !!!!!….je ne dis pas qu’on ne devrait pas penser à eux mais plus tôt qu’il y a des personnes qui payent leurs taxe chaque mois dans ce pays et qui ont besoin d’un accompagnement pour se loger correctement mais hélas….et je trouve que c’est injuste ! Soit tout le monde paye soit personne ne paye….je vous conseille de voir vos collègues ministres pour avant tout essayer de normaliser, de régulariser ce secteur d’activité que d’essayer de nous duper tout le temps ! »

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here