Cameroun – Infrastructures: Le ministre des Domaines Henri Eyébé Ayissi met à disposition du Réseau des parlementaires pour la diaspora un terrain de 2000m² pour la construction de la «Maison de la diaspora»

15
Cameroun - Infrastructures: Le ministre des Domaines Henri Eyébé Ayissi met à disposition du Réseau des parlementaires pour la diaspora un terrain de 2000m² pour la construction de la «Maison de la diaspora»
Cameroun - Infrastructures: Le ministre des Domaines Henri Eyébé Ayissi met à disposition du Réseau des parlementaires pour la diaspora un terrain de 2000m² pour la construction de la «Maison de la diaspora»

Africa-PressCameroun. Le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières (MINDCAF), Henri Eyébé Ayissi, a visité le nouveau siège du Réseau des parlementaires pour la diaspora, la coopération décentralisée et transfrontalière (REPCOD) le 7 mai 2021 à Yaoundé. D’après le journal d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 10 mai 2021, ce nouveau local bâti sur 280 m² qui leur a été attribué par le gouvernement depuis le 22 mars 2021 a été aménagé.

«Initialement composé de deux pièces, le nouveau siège du REPCOD comporte à présent sept bureaux pour cadres, deux autres destinés au secrétariat et au service de communication, deux salons d’accueil et une salle de réunion polyvalente»

, peut-on lire dans les colonnes du journal.

Le président du Réseau parlementaire, l’honorable Louis Henri Ngantcha, a déclaré que «ces bureaux serviront non seulement de siège pour le réseau mais aussi de cadre d’accueil pour nos compatriotes», écrit le reporter. «Depuis un an que le réseau existe, nous n’avions pas un cadre précis de travail. On rencontrait nos compatriotes soit au Sénat, soit à l’Hôtel des députés, ou encore au palais des Congrès. Ça ne faisait pas sérieux. Ces locaux nous permettront d’élaborer ensemble de nouveaux projets de société», explique le président du REPCOD dans les colonnes du quotidien.

Notre confrère indique que le ministre Henri Eyébé Ayissi était admiratif des travaux d’aménagement effectués. Il a prescrit aux membres du Réseau d’accueillir tout compatriote sans aucune forme de distinction ou de discrimination. «Nous comptons sur vous pour pouvoir lever les barrières inutiles qui empêchent les Camerounais de la diaspora d’investir chez eux. Rappelez-leur que chacun peut de l’étranger, contribuer au développement de sa localité», a recommandé le MINDCAF.

Au terme de sa visite, le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières a annoncé «la mise à disposition de 2000 m² destinés à la construction de la ‘’Maison de la diaspora’’, siège officiel du REPCOD», conclut le journal.

Wilfried ONDOA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here