Douala : explosion des prix des produits alimentaires importés

2
Douala : explosion des prix des produits alimentaires importés
Douala : explosion des prix des produits alimentaires importés

Africa-Press – Cameroun. Selon les données de l’Institut national de la statistique (INS), sur la période de mars 2021 à mars 2022 (un an), les prix des produits alimentaires importés ont progressé de 10,1% dans la ville de Douala, la capitale économique camerounaise. Cette variation des prix en glissement annuel est supérieure de 1,2 point à celle des produits locaux, dont la progression a culminé à 8,9% à fin mars 2022.

Ceci s’explique par les perturbations sur la chaîne logistique mondiale depuis la crise du Covid-19, dont le corollaire est la hausse du coût du fret à l’international. Ces perturbations ont été aggravées ces derniers mois par la guerre ukrainienne, qui a également accéléré l’augmentation des cours mondiaux des matières premières et du pétrole brut.

Depuis plusieurs mois maintenant, cette situation fait des produits alimentaires les principaux catalyseurs de l’inflation au Cameroun, en général, et dans la capitale économique, en particulier. Par exemple, pour le seul mois de mars 2022, renseigne l’INS, l’indice des prix à la consommation finale des ménages a progressé de 0,7% dans la ville de Douala, contre 0,4% le mois précédent.

« Cette hausse découle principalement de l’accé- lération des prix des produits alimentaires (+1,5% après +0,7% le mois dernier), des transports (+0,7% après +0,2% le mois dernier), ainsi que ceux des biens et services divers (+1,0% après +0,9% le mois dernier) », indique l’organe en charge de l’élaboration de la statistique officielle au Cameroun.

À en croire la même source, en mars 2022, les prix des produits alimen- taires ont principalement progressé en raison de l’accélération des prix des pains et céréales (+7,3% après +2,8% le mois précédent) et du rebond des prix des viandes (+2,8%, après 0,7% le mois dernier).

En effet, l’on se souvient qu’à la suite des revendications des meuniers, le gouvernement a dû, en mars 2022, consentir une augmentation de 5 000 FCFA sur le prix du sac de 50 kg de farine de blé, et de 25 FCFA sur le prix de la baguette de pain, qui est ainsi passée de 125 à 150 FCFA dans les boutiques.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here