Infrastructures: Le Premier Ministre annonce la reprise des travaux de réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda ce mois-ci

3
Infrastructures: Le Premier Ministre annonce la reprise des travaux de réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda ce mois-ci
Infrastructures: Le Premier Ministre annonce la reprise des travaux de réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda ce mois-ci

Africa-PressCameroun. Bientôt la fin des souffrances pour les usagers de la route Babadjou-Bamenda. Ce tronçon long de 59,9 kilomètres a causé les pires tourments à ceux qui l’ont emprunté ces derniers mois. A cause des travaux de réhabilitation arrêtés depuis Janvier 2021 à la suite d’attaques des milices armées sécessionnistes, la voie est devenue impraticable. Dans son journal de 7 heures ce 7 Octobre, Radio Equinoxe a relayé les propos tenus à ce sujets par le maire de Bamenda Cletus Fonguh et le premier ministre Joseph Dion Ngute lors du meeting de mercredi à la Commercial Avenue.

« C’est extrêmement déplorable. Cette route est très mauvaise. Nous ne voulons pas insister davantage. Puisque vous êtes là. Mais je suis convaincu que malgré a robustesse de votre véhicule, vous avez-vous-même expérimenté le piteux état de cette route. Nous gardons la foi et nous espérons que le gouvernement construira cette route »

, a déploré le magistrat municipal. A sa suite, le Premier ministre camerounais a promis la reprise des travaux dès ce mois d’octobre. Il a indiqué qu’il donnerait des instructions aux trois entreprises en charge du marché de la réfection de la route Babadjou-Bamenda. « Dès que je serai de retour à Yaoundé, je vais convaincre les trois entreprises chargées de réaliser cette route Bamenda-Babadjou de débuter les travaux en urgence. Puisque le bailleur de fonds de cette route, la Banque Mondiale avait gelé les fonds destinés à sa réalisation. Mais il y a quelques jours ce gel a été levé. Donc les travaux vont commencer ce mois. Considérez donc que la souffrance est terminée », a assuré le chef du gouvernement.

La reprise des travaux de l‘axe Babadjou-Bamenda auraient dû reprendre au mois de Juin 2021. Ils devaient être financés par la Banque mondiale à hauteur de 192 millions de dollars. La réhabilitation de cette route doit permettre de faire disparaître les accidents, réduire les coûts de transport et les durées de transit sur la voie qui dessert la frontière est du Nigeria, en passant par les capitales régionales de Bafoussam et de Bamenda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here