Scandale : les réserves du pétrole au Cameroun ont seulement 10 ans de vie

4
Scandale : les réserves du pétrole au Cameroun ont seulement 10 ans de vie
Scandale : les réserves du pétrole au Cameroun ont seulement 10 ans de vie

Africa-PressCameroun. • Pour Dr Youmssi Bareja, la durée de vie de la réserve pétrolière du Cameroun est entre 8 et 10 ans

• Mais dans la même région, le Tchad a 1800 ans, la Guinée équatoriale 600 ans etc

• Pour le spécialiste, il s’agit d’un véritable scandale

Dans un entretien accordé à la chaîne Journal du Cameroun TV, Dr Youmssi Bareja, géologue de formation explique comment le Cameroun peut tirer meilleur profit du secteur pétrolier, gazier et minier. Il est notamment revenu sur un scandale qui ne dit pas son nom.

Pour Dr Youmssi Bareja, le secteur des hydrocarbures est mystifié au Cameroun. Pour lui, c’est assez difficile de dire si c’est vraiment exploité ou pas. Par contre, il propose une analyse qu’il a faite de la situation.

« Dans la zone Cemac sur les 6 pays, 5 pays sont producteurs de pétrole Le Gabon, le Tchad, la Guinée équatoriale, le Congo Brazzaville et le Cameroun. Et parmi ces 5, le Cameroun est le dernier en termes de production. Nous sommes aujourd’hui à 90 000 barils le jour. Nous avons la Guinée équatoriale qui est en haut avec 121000, le Tchad est à 110000. Est-ce que vous savez qu’en termes de production par jour par rapport aux réserves de pétrole de chaque pays. Les réserves pétrolières du Cameroun à ce jour ont une durée de vie de 8 ans. Cela voudrait dire que si d’ici 8 ans on n’a pas découvert d’autres réserves, le Cameroun n’a plus de pétrole », a-t-il précisé avant d’aller plus loin dans ses analyses.

« Au même moment le Tchad qui produit 110000 à 120000 par jour, peut faire cette production pendant 1800 ans pour voir ses réserves épuiser. La Guinée équatoriale avec ses 121000 barils par jour peut produire encore pour 600 ans. Le Gabon et le Congo dont la production est autour de 210 ont des réserves qui s’étendent sur 250 ans », a-t-il détaillé avant de marquer son étonnement.

« Cela voudrait dire que le Cameroun n’a pratiquement rien. Moi je n’y crois pas. Il y a un problème très sérieux. Soit nous sommes roulés dans la farine par les multinationaux, soit nos ingénieurs ne sont pas sérieux. Comment se fait que nous sommes sur un même bassin sédimentaire, dans une même cuvette et on se retrouve avec le Congo qui a une réserve sur 200 ans, le Gabon, même chose et le Cameroun sur 10 ans. Pourtant, le Cameroun, dans un contexte géologique, nous sommes mieux placés que le Gabon et le Congo car nous sommes au carrefour de deux bassins notamment le Kounza et le Delta du Niger. Le Nigéria est le pays qui produit le plus de pétrole en Afrique. Nous avons une partie du Delta du Niger dont le prolongement est du côté du Cameroun. Dans la zone de Bakassi, il y a de l’Ofshore. Nous sommes à la fin du bassin sédimentaire Kounza et nous avons une ligne volcanique qui passe par le Cameroun et il faut la température pour produire le pétrole. Tout est réuni pour que le pays soit le plus riche en pétrole mais sur le terrain c’est le contraire », s’étonne-t-il.

Un calcul rapide nous donne un 665 an comme moyenne de vie des réserves dans la région. Alors que selon le Docteur Dr Youmssi Bareja, officiellement l’on donne juste entre 8 ans et 10 ans de vie aux réserves camerounaises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here