Agent double payé: les révélations d’un haut fonctionnaire d’Etat sur Cabral Libii

3
Agent double payé: les révélations d'un haut fonctionnaire d'Etat sur Cabral Libii
Agent double payé: les révélations d'un haut fonctionnaire d'Etat sur Cabral Libii

Africa-Press – Cameroun. • Cabral Libii était absent pour la signature du document proposé par l’opposition camerounaise sur les Réformes

• Cette absence a suscité une avalanche de réactions

• Celle de Valère Bessala sont particulièrement graves

Invité dans l’émission ABK Matin hier vendredi, l’administrateur civil s’étonne que des acteurs de parti d’opposition puissent faire confiance à Cabral Libii, au point de l’associer à une initiative qui se veut sérieuse.

Selon Valère Bessala, Cabral Libii a toujours été un agent politique d’opposition au service du gouvernement et a été payé pour jouer ce rôle.

“Quelqu’un qui a refusé de s’allier à Maurice Kamto pendant les élections présidentielles de 2018, parce qu’il était payé par le gouvernement, comment pouvez-vous compter sur lui ?”, a déclaré le haut fonctionnaire d’Etat sur ABK radio hier vendredi.

“Lors de cette réunion de l’opposition, Cabral Libii n’y était même pas pour apposer sa signature. Encore une fois de plus, il a trahi les autres”, a-t-il ajouté lors de sa sortie.

Valère Bertrand Bessala n’a décidément pas sa langue dans ses poches. L’on se souvient que dans un débat sur les mêmes ondes d’ABK radio, il n’est pas passé par 4 chemins pour demander au ministre Paul Atanga Nji de revoir sa copie à propos de sa dernière sortie sur la Fécafoot.

“Je crois qu’il faut pardonner à Paul Atanga Nji, parce qu’il n’a pas le choix. Il faut absolument qu’il survive, qu’il marque sa présence sur le terrain, pour qu’on sache qu’il travaille quelque part. Le ministre Paul Atanga Nji est donc obligé de se retrouver dans les affaires qui ne le concernent pas”, a déclaré Bertrand Bessala à propos de l’ingérence du Ministères de l’Administration territoriale (Minat) dans les affaires de la Fédération camerounaise de Football.

Le 15 mars 2020, Valère Bertrand Bessala démontrait sur les antennes de Canal 2 International que Paul Atanga Nji veut museler Équinoxe TV, STV, Radio Balafon et Le Jour parce que ces médias ne sont pas des amis des lobbies du gouvernant actuel.

“Nous sommes en fait dans un carcan de complices où certains ont eu la malchance de collaborer avec ceux qui n’étaient pas les amis des lobbies qui sont au pouvoir ou des lobbies qui ont les faveurs du chef. Il y a des lobbies qui se battent et Equinoxe et Cie ont dû se retrouver dans les mauvais lobbies. Celui qui n’a pas les faveurs du camp gagnant ! C’est en fait cela qu’il faut comprendre. Pourquoi on n’a pas appelé Canal 2, Info Tv dans l’affaire ? Vous comprenez qu’il y a un problème ! Il y a un problème ! Si tout le monde se nourrit à la mamelle de l’Etat pourquoi seulement tirer ces quelques deux ou trois et les exposer ? Ça veut dire qu’ils sont du mauvais bord. Et on l’utilise comme prétexte”, argumentait le fonctionnaire du ministère de l’Administration Territoriale.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here