Cameroun : au moins 5 militaires sauvagement tués à Ngalim

9
Cameroun : au moins 5 militaires sauvagement tués à Ngalim
Cameroun : au moins 5 militaires sauvagement tués à Ngalim

Africa-PressCameroun. Au moins 5 militaires sont tués par les groupes armés séparatistes dans la nuit du 29 au 30 avril 2021 à Menfounf dans l’arrondissement de Ngalim. Selon le lanceur d’alerte Boris Bertolt qui a révélé l’information, les forces de défense seraient en sous effectif.

Les militaires ont été pris au dépourvu à leur base de Menfoung. Plusieurs blessés ont été recensés du côté des civils, toujours selon la même source. La guerre au Nord-Ouest et au Sud-Ouest du Cameroun est depuis quelques années entrée dans une phase de banalisation. Les organisations internationales préfèrent parler d’une crise oubliée. Des dizaines de Camerounais meurent chaque mois dans l’anonymat total au cours des violents combats qui opposent l’armée camerounaise aux groupes armés séparatistes qui réclament l’indépendance des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest du Cameroun.

Plusieurs otages libérés

L’opération a été menée sur la route Babadjou-Bamenda où sévissent des groupes armés.
C’est le général de bridage Valère Nka, chef de la 5ème région militaire interarmées qui rapporte les détails de l’opération qui a conduit à la libération de 9 otages. « Dans la nuit du 16 au 17 avril 2021, nos hommes de la task-force ont conduit une opération de ciblage. Ils ont pu libérer ces 9 otages et ont récupéré du matériel et ils ont eu à neutraliser deux de ces terroristes », relate-t-il.

Ces ex-otages ont été présentés ce 18 avril au public. L’un d’eux raconte leurs conditions de détention : « on ne mangeait pas bien là-bas. On ne se lavait pas. Ils nous tapaient avec les machettes aux pieds ». Certains d’eux présentaient des marques de tortures, signe des sévices qu’ils ont subis.

D’après ces ex-otages, ils ont été enlevés à Pinyin, sur la route Badadjou-Bamenda. Cet axe fait régulièrement l’objet d’attaques des groupes armés. Une entreprise de BTP a d’ailleurs abandonné les travaux du chantier de cet axe pour cause d’insécurité. Plusieurs fois, ses engins ont été brûlés.

Cet article Cameroun-Crise anglophone : l’armée libère 9 otages des groupes séparatistes dans la Nord-ouest est apparu en premier sur Journal du Cameroun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here