Cameroun – Congrès de l’UPC: Le sous-préfet de Yaoundé II désavoue le contestataire Robert Bapooh Lipot

5
Cameroun – Congrès de l’UPC: Le sous-préfet de Yaoundé II désavoue le contestataire Robert Bapooh Lipot
Cameroun – Congrès de l’UPC: Le sous-préfet de Yaoundé II désavoue le contestataire Robert Bapooh Lipot

Africa-PressCameroun. La dernière action en contestation du 8ème congrès « unitaire » de l’UPC (Union des Populations du Cameroun), initiée par Robert Bapooh Lipot n’a pas prospéré. Le sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé IIème que le militant et ancien député avait saisi pour ce faire n’a pas répondu favorablement à cette requête. Dans la correspondance datée du 10 Septembre 2021 et qui se retrouve sur les réseaux sociaux ce samedi 11 Septembre, Mamadi Mahamat lui signifie « une fin de non-recevoir ». Le chef de terre indique que pour prendre sa décision, il s’est appuyé sur plusieurs éléments.

Il y a d’abord l’ordonnance de sursis à l’exécution de la suspension par le ministre de l’administration territoriale du secrétaire général sortant de l’UPC Baleguel Nkot, délivré par le Tribunal Administratif de Yaoundé en date du 10 Juillet 2020. Ensuite, l’Assemblée générale des femmes et celle des jeunes appelant toutes à la tenue du Congrès ainsi que les résolutions du comité directeur tenu à Edéa le 4 Septembre 2021. Enfin, l’engagement signé devant le gouverneur de la région du Centre le 9 Septembre 2021 par le groupe conduit par Pierre Baleguel Nkot pour une tenue paisible du congrès. Le sous-préfet ajoute à son argumentaire « le quitus en date du 29 Juillet 2021 du Directeur Général du Palais des Congrès mettant à disposition ses espaces ».

Après lui avoir signifié son refus, Mamadi Mahamat invite « humblement » le dissident Robert Bapooh Lipot à “bien vouloir œuvrer à la cohésion, pour un congrès unitaire dans un élan consensuel ». Le 8 Septembre 2021, Robert Bapooh Lipot réaffirmait son opposition à la tenue du congrès prévu ce samedi 11 et dimanche 2021 au cours d’un point de presse organisée à Yaoundé. “L’Union des Populations du Cameroun légale et légitime ne reconnaît pas le congrès de l’imposture illégitime et illégale convoqué ce 11 Septembre 2021 à Yaoundé par le groupe Baleguel Nkot” avait-il proclamé, appelant les militants de l’Union des Populations du Cameroun à la vigilance et demandant aux autorités administratives d’empêcher la tenue du Congrès entamé ce samedi dans la capitale camerounaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here