Cameroun – Élections régionales partielles dans la Menoua (Ouest): Le scrutin s’est déroulé en toute tranquillité

1
Cameroun - Élections régionales partielles dans la Menoua (Ouest): Le scrutin s'est déroulé en toute tranquillité
Cameroun - Élections régionales partielles dans la Menoua (Ouest): Le scrutin s'est déroulé en toute tranquillité

Africa-PressCameroun. Les élections régionales partielles dans le département de la Menoua dans la région de l’Ouest tenues le 4 avril 2021 se sont déroulées en toute tranquillité. Face à la presse au terme de cette élection, le directeur général des Elections, Erik Essoussè, a déclaré que: «l’élection des représentants du commandement traditionnel de la circonscription électorale de la Menoua, au Conseil régional de l’Ouest, s’est déroulée dans de bonnes conditions, conformément à la loi», rapporte le quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 5 avril 2021.

Au lycée classique de Dschang où se situaient les bureaux de vote, les deux têtes de listes qui s’affrontaient pendant cette élection étaient toutes confiantes. «SM Gabriel Tsidie, du groupement Bamendou, fait son entrée au centre de vote pour exercer son droit de citoyen. Le monarque, mandataire et tête de l’une des deux listes en compétition, se dirige d’un pas vif, sous l’encadrement des agents d’Elecam, vers le bureau de vote C1 où il exerce son droit de citoyen. Le monarque se dit par la suite confiant quant à l’issue du scrutin, au vu de la campagne menée sur le terrain, auprès des 156 électeurs constituant le collège électoral», lit-on.

Quelques heures plus tard, «son adversaire, SM Albert Gnintemzem, du groupement Fombap, lui, pénètre dans l’enceinte du Lycée classique de Dschang aux environs de 10h30. La démarche assurée, il se dirige vers le bureau de vote B1 et exerce lui aussi son droit de vote en toute sérénité. Le monarque se dit également convaincu de sa victoire à l’issue du scrutin, eu égard à la mobilisation constatée auprès de ses pairs lors de la campagne», peut-on lire.

Notre confrère précise que bien avant ces candidats têtes de listes, plusieurs chefs traditionnels du département de la Menoua avaient déjà sacrifié à ce rituel citoyen et républicain dès l’ouverture des bureaux de vote à 8 heures. Le tout, sous les regards attentifs du gouverneur Augustine Awa Fonka, du président du Conseil régional, Dr Jules Hilaire Focka Focka, du préfet de la Menoua, Godlive Mboke Ntua, de la vice-présidente du Conseil électoral d’ELECAM, Appoline Abena Ekobena Amugu, et des forces de maintien de l’ordre.

Enfin, la vice-présidente du Conseil électoral d’ELECAM s’est réjouie «du calme observé et de la paix qui a prévalu lors du déroulement du scrutin», note le reporter.

Wilfried ONDOA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here