Cameroun – Gouvernement : Un cadre de la primature, Yves Christian Edoa Effa, nommé au poste de secrétaire général au ministère de l’Administration Territoriale

1
Cameroun - Gouvernement : Un cadre de la primature, Yves Christian Edoa Effa, nommé au poste de secrétaire général au ministère de l’Administration Territoriale
Cameroun - Gouvernement : Un cadre de la primature, Yves Christian Edoa Effa, nommé au poste de secrétaire général au ministère de l’Administration Territoriale

Africa-PressCameroun. Deux mois après le décès de Pierre Essomba, qui officiait jusqu’au 30 janvier 2021 comme secrétaire général du ministère de l’Administration Territoriale, le président de la République, Paul Biya, lui a trouvé un successeur. Il s’agit de Edoa Effa Yves Christian, porté aux nues à la suite d’un décret présidentiel diffusé ce jeudi 1er avril 2021 sur les antennes du poste national de la Cameroon radio Television (CRTV).

Le nouveau promu est un administrateur civil principal, qui officiait jusque-là comme attaché au secrétariat général des services du Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute. Dans la foulée, il gérait également le secrétariat technique du Comité National de Facilitation des Echanges du Cameroun (CONAFE).

Au plus fort de la lutte contre la pandémie de Coronavirus survenue au Cameroun l’année dernière, il a été nommé le 4 mai 2020 par le secrétaire général des services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda, président de la Commission Ad Hoc au sein du Comité National de facilitation des échanges chargée de proposer des mesures spécifiques de facilitation des échanges pour le passage transfrontalier du fret maritime, aérien et terrestre dans le contexte du Covid-19. Il avait été nommé au poste d’attaché du secrétariat général de la primature le 5 juillet 2016.

Il devient la deuxième personnalité du tout puissant ministère de l’Administration Territoriale, une fonction qu’occupait son défunt prédécesseur depuis plus d’une décennie. Pierre Essomba avait servi sous les magistères de Marafa Hamidou Yaya, de René Emmanuel Sadi, et de Paul Atanga Nji, et avait résisté aux multiples mouvements de secrétaires généraux dans les ministères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here