Cameroun – Parlement: Les sénateurs étudient le projet de loi relatif à l’extradition entre le Cameroun et le Brésil

1
Cameroun - Parlement: Les sénateurs étudient le projet de loi relatif à l’extradition entre le Cameroun et le Brésil
Cameroun - Parlement: Les sénateurs étudient le projet de loi relatif à l’extradition entre le Cameroun et le Brésil

Africa-PressCameroun. La chambre haute du Parlement camerounais a reçu des projets de lois pour étude le 31 mars 2021. Le quotidien d’Etat Cameroon Tribune en kiosque ce 1er avril 2021 rapporte qu’après avoir obtenu le visa des députés, le gouvernement doit à présent convaincre les sénateurs de la nécessité de voter positivement pour la ratification de divers textes soumis à leur appréciation. C’est ainsi que cinq projets de lois ont été déposés sur leur table le 31 mars dernier.

Accompagné du ministre délégué à la Présidence de la République chargé des relations avec les Assemblées, François Bolvine Wakata, l’Honorable Chief Tabe Tando, vice-président au Sénat, a présidé les travaux.

D’après notre confrère, «le premier projet de loi vise la ratification, par le président de la République, de l’accord sur le transfèrement des personnes condamnées à une peine privative de liberté entre le Cameroun et le Brésil. L’objectif de ce texte est de permettre le transfert des Camerounais condamnés à des peines d’emprisonnement au Brésil et qui souhaiteraient purger leur peine au Cameroun. Réciproquement, des ressortissants brésiliens condamnés au Cameroun auront la possibilité d’être transférés dans leur pays d’origine. Dans le même sens, les sénateurs devront se prononcer sur le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’accord d’extradition entre le Cameroun et le Brésil».

Ils doivent aussi étudier le texte sur la coopération entre le Cameroun et les Emirats arabes unis, relatif à la facilitation d’obtention de visas. Parmi les mesures qu’il prévoit, on note une exemption de visa pour les détenteurs de passeports diplomatiques, spéciaux, ou de service.

Ils vont également étudier le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’accord de Georgetown. «La révision de celui-ci les 9 et 10 décembre 2019 à Nairobi est l’expression du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique à renforcer la coopération entre ses membres. Celui-ci change de forme et de dénomination et devient l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique», peut-on lire.

Enfin, les sénateurs devront se prononcer sur le projet de loi autorisant le président de la République à ratifier le Traité de Marrakech. Ce texte veut faciliter l’accès des aveugles, des déficients visuels et des personnes ayant d’autres difficultés de lecture des textes imprimés aux œuvres publiées.

Wilfried ONDOA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here