Cameroun – Place du Grand Nord dans la succession de Paul Biya: Pr Owona Nguini et Guibai Gatama s’affrontent sur la toile

2
Cameroun - Place du Grand Nord dans la succession de Paul Biya: Pr Owona Nguini et Guibai Gatama s’affrontent sur la toile
Cameroun - Place du Grand Nord dans la succession de Paul Biya: Pr Owona Nguini et Guibai Gatama s’affrontent sur la toile

Africa-PressCameroun. Une passe d’armes entre Pr Mathias Éric Owona Nguini et Guibai Gatama. Le 27 avril 2021, le vice-recteur de l’Université de Yaoundé I en charge de la recherche, de la coopération et des relations avec le monde des entreprises a publié un message sur sa page Facebook, indiquant qu’une rébellion est en gestation dans le Grand Nord avec pour objectif de couper le pays en deux.

«Couper le Cameroun en deux par le Nord, séparer celui-ci du Sud. Voilà le mécanisme d’enclenchement de la nouvelle dynamique crise politico-militaire que des officines néo-coloniales préparent avec le MLC. Une nouvelle phase de la guerre hybride est sur le point de commencer», a soutenu l’enseignant d’université.

En réaction, le directeur de publication du journal L’Œil du Sahel a publié à son tour un message sur sa page Facebook dans lequel il prévient que «les Nordistes ne commettront pas l’erreur d’une quelconque rébellion ou insurrection pour être malicieusement écartés de la seule bataille qui vaille d’être menée en ce moment: celle de la succession du Président Paul Biya».

Cette réaction a provoqué des sorties en série de Pr Owona Nguini, à travers lesquelles il questionne le but visé par le mouvement «10 Millions de Nordistes», créé par notre confrère et interdit par le ministre de l’Administration Territoriale.

Voici le texte de Guibai Gatama:

Ma Réponse Au Respectable Prof Mathias Eric Owona Nguini Sur Une Prétendue Rébellion Dans Le Nord Dont L’objectif Serait De Couper Le Nord Du Sud

J’entends parler du MLC ici et là. C’est quoi le MLC mon très cher Prof Mathias Éric Owona Nguini ? Il opère exactement où ? Quels sont leurs faits d’armes à ce jour ? Sont-ils plus nuisibles que les preneurs d’otages ou les coupeurs de route qui pullulent dans le Grand-Nord depuis des années ? Sont-ils plus nombreux et mieux armés que les milliers de Nordistes qui ont rejoint les terroristes de Boko Haram et qui nous pourrissent la vie chaque jour dans le Logone et Chari, le Mayo-Sava et le Mayo-Tsanaga ?

Hier, Boko Haram était une rébellion… qui devait permettre aux Nordistes d’avancer masqués pour Etoudi (Cf Eyebe Ayissi, le prof lui-même, Dénis Kwebo…). Cette mise à l’épreuve par des accusations fallacieuses, blessantes, alors que nous payions un lourd tribut au terrorisme n’était pas seulement une erreur d’appréciation mais le résultat d’une démarche bien mûrie. Bref passons.

Aujourd’hui, c’est le MLC, une petite bande de preneurs d’otages, de coupeurs de route installés à la frontière entre le Cameroun et le Nigeria au niveau de la zone forestière de Kontcha, dont une partie des effectifs a été récemment neutralisée par des comités de vigilance du Nigeria, qui est agitée comme une menace sécuritaire de grande ampleur visant à couper le Nord du Sud.

Je suis persuadé que les Nordistes ne commettront pas l’erreur d’une quelconque rébellion ou insurrection pour être malicieusement écartés de la seule bataille qui vaille d’être menée en ce moment: celle de la succession du Président Paul Biya. Ils sont dans la République, un et indivisible. Ils sont respectueux de ses lois et c’est dans cette République qu’ils se battront. Chacun avec ses arguments.

GUIBAI GATAMA

Ci-dessous, la réaction de Pr Owona Nguini:

Monsieur Gatama est libre de spéculer sur les élections présidentielles à venir au Cameroun tant que cela ne se traduit pas par un affichage politique aussi grossièrement régionaliste et dangereux pour la cohésion nationale républicaine du Cameroun que sa plateforme ‘‘10 Millions de Nordistes’’. Il faut le dire. Ceux qui le défendent accepteraient-ils aussi que moi MEON que je crée “x millions d’Ekangs pour les élections de 2025″? Ils ne manqueraient pas de dire que c’est du divisionnisme anti- national ultra-tribaliste et ultra- régionaliste. Pourquoi ce qui serait vrai si c’était moi ne le serait plus parce que ce serait Guibai Gatama ?

Comme Guibai Gatama s’intéresse à moi, je vais aussi m’intéresser à lui. Peut-il me clarifier le sens de son initiative ” 10 millions de Nordistes” dans l’espace de la politique républicaine dans notre pays la République du Cameroun? En quoi son positionnement nombriliste qui excite ouvertement le régionalisme augmenté du “Grand Nord ” est-il compatible avec la cohésion nationale ? Peut-on décemment faire de la pré-mobilisation sur une évolution électorale de la succession conjecturée et conjecturale du Président Biya sur une base aussi ouvertement agonistique (conflictuelle) de regroupement proto-nationaliste et ultra- régionaliste ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here