Cameroun – Sécurité: L’exercice de mutualisation et de sécurisation de l’espace maritime du Golfe de Guinée baptisé « Obangame Express » 2021 est lancée à Douala

4
Cameroun - Sécurité: L’exercice de mutualisation et de sécurisation de l’espace maritime du Golfe de Guinée baptisé « Obangame Express » 2021 est lancée à Douala
Cameroun - Sécurité: L’exercice de mutualisation et de sécurisation de l’espace maritime du Golfe de Guinée baptisé « Obangame Express » 2021 est lancée à Douala

Africa-PressCameroun. Après une trêve due au coronavirus en 2020, l’exercice « Obangame Express» revient pour satisfaire les attentes de la sécurité maritime. « Si les eaux camerounaises ont été un peu plus calmes, ce n’était pas le cas des autres pays. Cela nous amène à savoir qu’il n’y a pas de répit pour la lutte contre la piraterie maritime et la protection des intérêts de nos Etats», rappelle le général Benoit Eba Eba, commandant de la 2eme région militaire interarmées.

L’exercice est lancé à la base navale de Douala. Il sera animé du 24 au 27 mars 2021 par des scénarios réalistes afin de permettre aux forces marines de s’entrainer. Des simulations conjointes d’affrontements des opérations de lutte contre les trafics illicites en mer, la prolifération des armes de destruction massives et la règlementation de la pêche maritime dans la région seront pratiqués en mer.

« Obangame Express» 2021 porte aussi sur des opérations de recherche de sauvetage en mer. Le Cameroun, Sénégal, Gabon, Guinée équatoriale, Sao Tomé et Principe participent à cette initiative face aux enjeux sécuritaires dans la plateforme maritime du Golfe de Guinée. Ces pays bénéficient de l’appui du gouvernement américain pour le renforcement des capacités opérationnelles des forces armées notamment celles de la marine nationale.

Lancé en 2010, « Obangame Express» est un exercice multinational qui consiste à mobiliser les efforts des forces de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté économique des des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) couplées aux experts occidentaux pour parer l’offensive des pirates à travers des actes terroristes, les trafics humains, des armes et stupéfiants qui polluent les eaux et menacent l’économie des pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here