Cameroun: Un jeune accuse le Minat d’avoir plagié son projet

6
Cameroun: Un jeune accuse le Minat d’avoir plagié son projet
Cameroun: Un jeune accuse le Minat d’avoir plagié son projet

Africa-Press – Cameroun. C’est une véritable réquisition contre le Ministère de l’Administration territoriale (Minat). Un jeune accuse ce département et son locataire Atanga Nji, d’avoir plagié son projet concernant une solution aux problèmes qu’il y’a eu entre conducteurs de Mototaxi et agent de la mairie dans la ville de Yaoundé. Il fait un véritable déballage.

Je m’appelle SALE RIMAIDOU, étudiant Camerounais et Auteur d’un projet que j’ai monté en 2019 pour proposer une solution aux problèmes qu’il y’a eu entre conducteurs de Mototaxi et agent de la mairie dans la ville de Yaoundé au niveau de shell elig Edzoa dans cette altercation il y’a eu mort d’homme à la suite les agents de la mairie ont été suspendu pour une période de 01mois.

Ce projet m’a pris des mois car il fallait trouver des solutions pour satisfaire toutes les parties prenantes ainsi garantir l’ordre public, la sécurité nationale et générer des revenus.

Je l’ai fait car j’aime mon pays et la paix est ma priorité première.

Lorsque j’ai fini de monter le projet, j’ai déposé trois lettres de demande d’audience Au niveau du Ministère de l’Administration territoriale (Minat), au service du Gouverneur et au service de la préfecture.

J’ai été contacté par le numéro fixe du minat deux semaines après le dépôt de ma lettre.

Je suis arrivé en compagnie de mon Ami qui m’accompagnait!

Une fois sur place nous étions dans le couloir du ministère en attendant que les bureaux soient ouverts.

Plus tard Son Excellence Mr le Ministre Atanga Nji est arrivée!

Dans mon esprit je me suis dit que j’allais le rencontrer.

Puis on nous a demandé de patienter dans un bureau où il y’avait 4 ou 5 personnels du Minat.

L’un est venu avec la lettre et nous a conduits dans une salle où une Dame nous a reçus!

Sa question était celle de savoir en quoi consiste le projet et quelles sont nos attentes vis à vis du ministre!

Lorsque j’ai commencé à détailler le projet le Monsieur derrière prenait des notes et la dame était au téléphone avec une autre personne je me suis senti insignifiant à cet instant moi qui voulais proposer une aide pour éviter que cet incident se répète c’est comme cela qu’on reçoit quelqu’une personne qu’on a contacté pour se faire entendre?

J’étais découragé et à cet instant mon ami pris la parole car j’étais frustré.

Malgré cela elle était au téléphone toujours puis lorsqu’elle raccrocha son portable elle nous dit okay nous avons pris note merci bien!

Le Monsieur qui prenait des note nous fit comprendre qu’ils allaient rendre compte au ministre mais y’a-t-il pas un document qui explique clairement le projet car il est vraiment important et qu’ils allaient nous contacter.

Tellement j’étais découragé j’ai aussi donné le document.

Il demanda nos contacts que nous lui donnâmes.

Nous quittâmes ainsi le Minat dans l’espoir d’être recontacter!

Mais jamais nous n’avons reçu d’appel.

Hier 26 Novembre j’étais devant mon écran et le journal de 20h de Canal 2 m’a choqué car je découvre en ce moment que j’ai en face de moi le contenu exact de mon projet qui a été réalisé.

C’est à peine si j’arrivais à lever et à ouvrir la bouche tellement je sentais mon corps qui pesait, je n’en revenais pas mais c’était vrai mon projet a été détourné par ces gens qui l’ont mis sur pied car ils en avaient les moyens et les capacités de le faire et profiter du mérite sans aucune scrupule.

Ce matin Samedi 27 Novembre 2021 dans mon Quartier sis hôtel de paradis à Ngousso ils sont revenus et mon ami à qui j’ai fait part de la situation m’a contacté pour me dire qu’ils sont venus cette fois à domicile.

Je me suis rendu sur place et encore une fois de plus j’étais choqué car c’était exactement le contenu de mon projet que les boucs émissaires de ces personnes étaient carrément dans leur campagne de sensibilisation des bensikineurs de la Zone en prononçant mot par mot du contenu de mon document.

J’ai failli perdre patience un instant mais je me suis ressaisie et j’ai repris mon calme car sur la scène il y’avait la présence d’un Monsieur respectable et que j’admire aussi beaucoup car il soutient la jeunesse de Ngousso.

Et ce Monsieur est une autorité publique je ne voulais pas mal me conduire et boycotter leur cirque.

Et je sais que cet Honorable Sénateur donc je préfère taire le nom n’est au courant de rien sur le sarcasme et la mauvaise foi de ces personnes qui placent des victimes devant pour se couvrir et tirer les ficelles en étant à l’ombre.

J’ai sorti mon portable j’ai pris des photos et vidéos.

Lorsque leur théâtre est finit j’ai interpellé un ainé du quartier qui portait leur badge et je lui ai demandé ceci: qui sont les responsables de cette cérémonie? Il m’a répliqué: SN2PROCMOCA.

J’ai dit Okay de toute façon j’ai pris mes photos et je ne vais pas les laisser car ils ont avec la complicité du personnel Administratif du minat et ils vont rendre compte car ils se sont accaparés de mon projet et c’est une violation à la propriété intellectuelle!

Se sentant visé il me fit comprendre que ce projet est parrainé par Monsieur le Gouverneur de la région du Centre!

Une fois de plus ce qui confirme le fait que mon projet a bien et bel été détourné par les agents personnels du minat en complicité du service du Gouverneur.

Ces personnes de mauvaise foi sont assises dans des bureaux à ne rien faire et ne produisent aucun résultat positif si ce n’est de parler leur patoire et d’attendre que des jeunes porteurs de projet se présentent à eux pour s’accaparer de leur projet juste pour se remplir les poches!

Et pendant ce temps la jeunesse qui se bat et s’investit corps et âme pour sortir de l’ombre pour embrasser la Lumière est victime du blocage de ces méchantes et cruelles personnes qui se trouvent être le pont entre la jeunesse et les ministres et autorités publiques.

Nous sommes fatigué des magouilles de ces personnes je suis ni la premiére victime et je ne serai pas la dernière victime tant que ces monstres aux sangs chauds continueront de s’accaparer de la propriété intellectuelle des jeunes.

Je souhaite de tout mon cœur que le ministre de l’Administration Territoriale et Mr le Gouverneur se penchent sur ma situation pour faire valoir mes droits car j’ai des preuves que ce projet est ma propriété intellectuelle et dont je suis l’auteur!

Ces mêmes personnes se permettent de nous traiter de voyous, agresseurs, violeurs, consommateurs de drogues et stupéfiants.

A cause d’elles nous mourrons dans le désert et dans la mer parce que nous croyons fermement qu’ailleurs nous seront considéré à notre juste valeur entant que personnes intelligentes capables de participer au développement.

Et ainsi elles encouragent la fuite des cerveaux vers l’extérieur au profit de leurs propres intérêts.

Même si la justice des hommes se range de leur côté celle de Dieu ne sera jamais du côté de ceux qui pillent et volent la propriété d’autrui.

Un bien mal acquis ne profitera jamais longtemps à celui qui l’utilise.

Ils ont formé tout un réseau pour ne pas qu’on remonte jusqu’à eux mais tant que je pourrai je vais me battre car c’est ma cerveau, mon sommeil, mes yeux, mes mains, mon temps et mes petits sous qui ont été sacrifiés pour la constitution de ce document.

Donc je ne me laisserai pas intimidé et sais qu’il existe des jeunes comme moi qui ont été victime de plagiat et exploitation de leurs projets.

Vous allez certes nier mais au fond vous connaissez la vérité, vous êtes incapable de réfléchir pour rendre service à ce Beau Pays pour son développement mais vous avez la tête pour vous accaparer de la propriété intellectuelle des jeunes qui veulent ne souhaitent que participer au développement de leur Pays!

Vous avez le monopole de la violence et le pouvoir de décision et de contester pour avoir le dessus sur vos victimes mais il y’a un Dieu qui est témoin de vos manigances et de cette cruauté dont vous faites preuves.

J’ai Parlé et je m’appelle SALE RIMAIDOU je ne reclame que justice pour moi et pour tous ceux qui ont été victimes de votre banditisme organisé.

Avec ça comment voulons-nous que ce Pays Emerge?

Vous faites vos magouilles et vous vous couvrez en impliquant vos supérieurs pour frustrer et intimider vos victimes.

Je respecte les autorités administratives mais ce n’est pas lorsqu’on me dira que c’est tel ministre ou gouverneur qui parraine le projet que je vais reculer.

Tant que je connais que ce sont mes idées qui ont été utilisé tout en m’écartant parce que c’est le propre de l’administration de ce pays.

Nous en avons assez de cette injustice. Si c’était à l’un de vos enfants qu’on avait fait cette injustice je sais que vous auriez sans doute tamisé tout le Pays pour valoir leur droit.

La Justice de Dieu est lente mais elle finit toujours par frapper fort.

J’ai laissé mon cœur parlé car j’en avais besoin pour éviter un avec ou une hypertension!

Arrêtez de pousser la jeunesse à la délinquance, à l’émigration clandestine et au suicide.

SALE RIMAIDOU”

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here