Chassée comme une malpropre du MRC, Michele Ndoki fait une sortie surprenante

1
Chassée comme une malpropre du MRC, Michele Ndoki fait une sortie surprenante
Chassée comme une malpropre du MRC, Michele Ndoki fait une sortie surprenante

Africa-Press – Cameroun. L’avocate et militante politique camerounaise, Michele Ndoki, a rendu hommage au Social Democratic Front (SDF) et à ses martyrs à l’occasion du 34e anniversaire du parti, le 26 mai 2024. Dans un message publié sur les réseaux sociaux, elle a salué le courage de John Fru Ndi, le fondateur du parti, qui a réintroduit le multipartisme au Cameroun en 1990, et a honoré la mémoire des six jeunes Camerounais qui ont perdu la vie lors de la marche historique.

« 34 ans se sont écoulés et ils ne sont toujours pas prêts à une concurrence pacifique, transparente et équitable. Sommes-nous ? Aux familles de nos frères et sœurs, parents, enfants, morts pour un Cameroun meilleur: nous partageons votre peine et votre espoir, vos proches ne sont pas morts en vain… », a-t-elle écrit.

Michele Ndoki a également exprimé sa gratitude et ses bénédictions à John Fru Ndi, où qu’il soit entre Baba II et le Lointain Inconnu, et a appelé à l’unité et à la solidarité entre les militants politiques camerounais.

Pour rappel, Michele Ndoki, née le 31 mars 1973, est une avocate inscrite au barreau du Cameroun et de Paris et militante politique camerounaise. Elle a été exclue il y a plusieurs mois du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de Maurice Kamto.

Après avoir obtenu son baccalauréat en 1991, elle a étudié le droit des affaires à Reims, en France, sur les recommandations de son père. Elle a ensuite travaillé comme juriste en conseil et droit des entreprises au Cameroun, avant de rejoindre les groupes Orange et Guinness.

En 2015, elle a remporté, ex aequo avec une avocate tunisienne, Yasmine Attia, le premier prix du concours de plaidoirie francophone contre la peine de mort, organisé par l’organisation non gouvernementale Ensemble contre la peine de mort.

Depuis 2018, elle est avocate au barreau du Cameroun et s’est fait connaître pour ses prises de position en faveur de la démocratie et des droits de l’homme au Cameroun.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here