Conseil électoral : L’investissement et le cycle électoral (2023-2025) au menu du budget 2023

1
Conseil électoral : L’investissement et le cycle électoral (2023-2025) au menu du budget 2023
Conseil électoral : L’investissement et le cycle électoral (2023-2025) au menu du budget 2023

Africa-Press – Cameroun. Les travaux de la 3ème session ordinaire tenus ce 29 septembre 2029 à Yaoundé étaient essentiellement consacrés à la préparation du budget qui sera voté en novembre prochain au parlement.

« Au-delà des chiffres et derrière les tableaux, le budget doit constituer la boussole pour un fonctionnement harmonieux et une conduite efficiente des activités de l’année projetée » , a explicité aux Conseillers le patron d’Elecam, Enow Abrams Egbe. Les priorités des prévisions sont connues.

Il s’agit du fonctionnement des commissions mixtes locales de révision des listes électorales, pilier essentiel des inscriptions ; la réduction systématique des charges locatives, à travers l’acquisition d’espaces pour la construction d’infrastructures devant abriter les démembrements territoriaux.

L’objectif est de réduire à zéro les dépenses locatives qui sont excessives dans la trésorerie d’Elecam. Il y aussi les points focaux d’Elecam logés dans les ambassades et postes consulaires du Cameroun à l’étranger.

Cette activité capitale s’inscrit dans la perspective du prochain cycle électoral 2023-2025, retient-on entre autres des priorités au cours de la session.

« C’est pourquoi, au moment où nous entamons les délibérations, je vous invite à faire prévaloir le sens du service, la perspicacité et l’objectivité qu’on nous connaît, de manière à apporter une contribution efficiente et constructive.

Afin qu’au sortir de ces travaux, nous ayons l’ultime conviction d’avoir marqué notre approbation pour un budget non seulement ambitieux mais réaliste, et qui reflète à sa juste valeur notre principale mission, adossée sur des objectifs opérationnels et stratégiques à court et moyen » , a lancé comme un challenge, le président du Conseil électoral, à ses collaborateurs.

Par ailleurs les statistiques des inscriptions sur les listes électorales ont été livrées. On apprend de ce fait qu’Elecam affiche au total au compteur sept millions trois cent vingt mille cent cinquante-deux (7.320.152) inscrits, avec trois millions trois cent quatre-vingt-treize mille quatre cent vingt-six (3.393.426) femmes.

Du 1er janvier au 32 août 2022, trois cent trente-trois mille quatre cent sept (333.407) votants ont été enrôlés, parmi lesquels on compte cent vingt-six mille neuf cent vingt-neuf (126.929) femmes et deux cent quarante-six mille six cent quatre-vingt-sept (246.687) jeunes, soit un pourcentage de 73%.

Les personnes vivant avec un handicap sont au nombre de trois cent cinq (305). Autre fait nouveau au cours de cette session, est qu’il a été présenté Epoh née Ngo Hagbe Bell Clémence Fleur et Nga Gasper Thairinyuy, les deux nouveaux Conseillés nommés le 12 juillet 2022 par le chef de l’Etat.

En ce qui concerne la diplomatie électorale, du 2 au 12 août 2022, sur invitation de l’Union africaine, Enow Abrams Egbe et Dorothy Njeuma ont effectué une mission d’observation des élections au Kenya le 9 août 2022.

En interne, Elecam a entrepris de nouer des pourparlers bilatéraux avec certaines administrations et institutions parapubliques dans le but de prévenir autant faire que ce peu, les conflits électoraux avant, pendant et après le vote.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here