Incarcération des militants du MRC: Joseph Espoir Biyong écrit à Paul Biya

8
Incarcération des militants du MRC: Joseph Espoir Biyong écrit à Paul Biya
Incarcération des militants du MRC: Joseph Espoir Biyong écrit à Paul Biya

Africa-PressCameroun. • Les avocats des militants du MRC jettent l’éponge

• Joseph Espoir BIYONG écrit à Paul Biya pour leur libération

• L’intégralité de la lettre

Le collectif d’avocats dénommé Sylvain Souop qui défendait les 124 militants et sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) arrêtés lors de la marche pacifique du 22 septembre 2020 jette l’éponge. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse organisée à Yaoundé par la soixantaine d’avocats. Le collectif motive sa décision par les violations flagrantes des droits des prévenus dont celle à une justice équitable.

Plusieurs personnalités de la scène politique camerounaise ne sont pas insensibles face à la situation de ces détenus. Parmi ces détenus figure Joseph Espoir BIYONG, sixième adjoint au maire de la commune d’arrondissement de Douala 5.

Dans une lettre ouverte adressée au président de la République Paul Biya, Joseph Espoir BIYONG lui demande de libérer les prisonniers politiques. Il estime cette démarche est la seule manière de réconcilier les cœurs.

Ci-dessous l’intégralité de la lettre

Aujourd’hui c’est Dimanche le 12 septembre 2021, je voudrais m’adresser à monsieur le Président de la République de notre cher et beau Pays le Cameroun.

Excellence, c’est le cœur contrit et meurtrie que je viens auprès de votre haute bienveillance solliciter une oreille de compassion, je sollicite votre pitié, votre pardon et surtout votre paternité oui parce que vous êtes le père de la nation. Les avocats ont jeté l’éponge, les orgueilleux ont arrêté avec leur insolence, les plus téméraires se sont rendus à l’évidence.

Tu es notre dernier rempart, tu es notre seule solution. Papa je ne connais même pas la majorité de mes frères qui sont actuellement en détention, je ne leur ai jamais rendu visite, je ne leur ai jamais apporté un soutien bref ils ne m’ont pas mandaté de venir supplier en leur nom.

Toi seul est capable d’arrêter les poursuites et de leur offrir la liberté, toi seul est capable de permettre à certaines de leurs familles de les embrasser avec beaucoup d’apaisement et de joie, c’est pourquoi en ce Dimanche je viens agenouiller devant ta grâce pour implorer ton pardon. Pardonne moi et pardonne mes frères, pardonne nôtre ignorance, pardonne notre zèle. Ils sont de plusieurs familles politiques et même de la société civile, ils sont pour certains militants du MRC, du mouvement Stand-Up etc…

Dieu t’a confié le Cameroun, c’est pourquoi ton pouvoir est suprême. Que Dieu te rendes sensible à mes supplications, qu’il te bénisse encore et encore et qu’il bénisse aussi l’héritage que tu nous laisseras.

Joseph Espoir BIYONG

Fils de la Réconciliation nationale

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here