Paul Biya oyéé, Biya oyéé : le PAN Cavayé Yeguié disjoncte sur un chantier

1
Paul Biya oyéé, Biya oyéé : le PAN Cavayé Yeguié disjoncte sur un chantier
Paul Biya oyéé, Biya oyéé : le PAN Cavayé Yeguié disjoncte sur un chantier

Africa-Press – Cameroun. Les vieux de la République sont en train de se mettre en action. Et quelles actions ! Le président de l’Assemblée nationale Cavayé Yeguié Djibril n’a pas oublié qui l’a placé à son poste : Paul Biya. Et peu importent les divergences qui peuvent les mettre aux prises, il lui restera toujours fidèle, selon ce que nous voyons.

Beaucoup de sources ont fait cas de ce que le palais présidentiel d’Etoudi ne s’est pas vraiment activé pour permettre à Cavayé Yeguié d’aller se soigner à l’extérieur du pays. Le patron du parlement est souffrant depuis un moment.

Mais visiblement, il n’est pas rancunier. « Cavayé Yeguié Djibril a encore frappé », écrit le lanceur d’alerte Paul Chouta. Ce dernier dit qu’après « la vidéo virale dans laquelle il disait “chers enfants, laissez je vous en prie. Laissez d’introduire les voleurs dans les concessions des parents. Parce que… sinon… demain vous serez… euh, euh, euh”, le président de l’Assemblée nationale vient encore de faire fort ».

La source citée écrit que « même s’il essaye de se rattraper après s’être frontalement attaqué à Paul Biya dans son discours d’ouverture de session de ce novembre, dans cette nouvelle vidéo, pendant la visite de l’immeuble siège de l’Assemblée nationale, dès qu’on lui a expliqué que la voiture va le déposer devant son ascenseur personnel, Cavayé Yeguié Djibril s’est lâché : “Paul Biya oyééé. Paul Biya oyééé. Paul Biya oyééé” ».

Paul Chouta estime que « Dieu est en train de punir les grands-pères ci qui refusent d’aller se reposer. Voilà tout un Cavayé Yeguié (83 ans) qui est devenu le larbin et griot de Paul Biya (90 ans) tout ceci devant Marcel Niat Njifenji (89 ans) qui ne parvient plus à lever le pied. Pendant ce temps, le père de la police Martin Mbarga Nguélé (91 ans) confisque les carte d’identité des Camerounais en passant par le passeport de Valséro et de certains compatriotes de la diaspora. Ayang Luc (77ans) mange sa part dans le latcho au Conseil économique et social, même s’il ne sait pas ce que ça signifie. Il construit calmement une partie de sa villa à 2 milliards de francs CFA, l’argent du contribuable camerounais ».

« En attendant que le peuple sorte du coma sexuo-alcoolique dans lequel il noie ses soucis, les grands-pères ci vont continuer à se ridiculiser ainsi. N’est-ce pas dernièrement c’est Chantal Biya qui faisait que Paul Biya souffle sur les fontaines lumineuses ? Ma’a Chan, toi aussi est-ce qu’on souffle sur la fontaine lumineuse ? Pourquoi tu as fait ça au grand-père ? Jusqu’à lui dire “bravoooo” comme si c’était un enfant de la maternelle qui a réussi à faire les gribouillis. C’était toujours pour nous montrer que c’est toi qui contrôles ? Dans tous les cas, on a compris madame la présidente », termine Paul Chouta dont le post devient virale.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here