Barrages Mondial 2022-Algérie-Cameroun : la requête de la Fédération algérienne rejetée !

4
Barrages Mondial 2022-Algérie-Cameroun : la requête de la Fédération algérienne rejetée !
Barrages Mondial 2022-Algérie-Cameroun : la requête de la Fédération algérienne rejetée !

Africa-Press – Cameroun. La plainte de l’Algérie contre l’arbitrage du match perdu contre le Cameroun, lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, aurait été rejetée par la FIFA, selon une communication de la fédération algérienne.

Sans surprise, le match Algérie-Cameroun, comptant pour les barrages qualificatifs pour le mondial qatari, ne sera pas rejoué. La Fifa a examiné le recours déposé par la Fédération algérienne de football suite à la rencontre entre les Fennecs et les Lions indomptables datant du 29 mars, à Blida.

Battus et non qualifiés pour le Mondial au Qatar, les Verts avaient pointé du doigt plusieurs décisions litigieuses de la part de l’arbitre et avaient demandé à rejouer ce match. L’instance dirigeante du football mondial a tranché. La Fédération algérienne de football (FAF) fait savoir ce samedi que la commission des arbitres de la FIFA lui a écrit en réponse à sa plainte contre l’arbitrage du match qualificatif perdu 2-1 le 29 mars à Blida face aux Lions indomptables. Sans que ce soit explicité, il semblerait que l’instance mondiale ait rejeté ce recours qui visait à faire rejouer la rencontre.

Dans son communiqué, la FAF déclare que la commission de la FIFA lui a transmis le message suivant: « Nous regrettons que, selon votre appréciation, les décisions des arbitres aient pu influer négativement sur le cours de la rencontre. Nous avons pris bonne note des éléments de votre courrier et nous pouvons d’ores et déjà vous garantir que l’ensemble des incidents survenus pendant le match ont été examinés avec soin par les deux arbitres ‘vidéo’, conformément aux Lois du Jeu et au protocole d’assistance vidéo à l’arbitrage ».

La FIFA, qui n’a pas communiqué de son côté, semble donc estimer que l’arbitrage de Bakary Gassama ne souffre d’aucune irrégularité suffisamment importante pour que le résultat de la rencontre soit annulé.

Djamel Belmadi, le sélectionneur de l’Algérie, n’a, lui non plus, toujours pas digéré l’arbitrage de cette folle rencontre. « J’estime, et 50 millions de personnes estiment, qu’on a été largement lésés, a-t-il déclaré le 2 mai dans un Rothen s’enflamme sur RMC. Je veux juste dénoncer le nœud du problème, qui est l’arbitrage africain ».

Quelques jours plus tôt, l’ancien footballeur a fait l’objet d’une plainte de la fédération gambienne pour avoir tenu les propos controversés suivants: « On ne verra plus jamais un arbitre comme ça mettre un mal un pays. Il a enlevé l’espoir de tout un peuple et on le laisse comme ça. Je ne dis pas qu’il faut le tuer ».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here