Crise à la FECAFOOT/Abdouraman Hamadou: « Si Samuel Eto’o va dans ce faux processus électoral, même s’il gagne, ça va être annulé »

3
Crise à la FECAFOOT/Abdouraman Hamadou: « Si Samuel Eto’o va dans ce faux processus électoral, même s’il gagne, ça va être annulé »
Crise à la FECAFOOT/Abdouraman Hamadou: « Si Samuel Eto’o va dans ce faux processus électoral, même s’il gagne, ça va être annulé »

Africa-PressCameroun. Abdouraman Hamadou Babba, chef de file des acteurs du football qui contestent le processus électoral lancé à la fédération camerounaise de football (FECAFOOT) le 24 Septembre 2021 s’est exprimé sur la question ce 28 Septembre sur ABK Radio. Réagissant aux dénonciations faites par le candidat Samuel Eto’o Fils, le président d’Etoile Filante de Garoua dit ne pas savoir si avec cela le footballeur à la retraite les rejoint dans leur combat ou pas. Il lui reconnaît le droit de postuler à la présidence de la fédération et condamne toute idée d’exclusion sur la base de la binationalité.

« Il est candidat, on peut le lui concéder. C’est normal que quelqu’un comme Samuel, après tout ce qu’il a apporté pour ce pays dans le domaine du football, s’il a des ambitions, il doit les exprimer. On ne doit pas avoir des polémiques comme on en a vues concernant la double nationalité. C’est le monde du football qui est bénéficiaire en premier des efforts faits par les binationaux (…) Dans le football nous reconnaissons Samuel Eto’o comme Camerounais à 1000%»

, clame l’ancien dirigeant fédéral.

Abdouraman Hamadou dénonce un processus illégal qui sera annulé comme d’autres depuis une décennie. « Il ne prend pas part à un processus électoral qui concerne la FECAFOOT. Nous sommes à cheval sur le droit. Ils peuvent appeler ç a comme ils veulent. On a dit Fédération de football du Cameroun. Peut-être FEFOOTCAM, mais ce n’est pas la Fédération. Mais on va le démontrer parce qu’il y a des moyens financiers énormes, des moyens de l’Etat qui sont mis en œuvre pour occulter cela parce qu’il faut endormir le peuple camerounais. Mais demain nous allons gagner devant les tribunaux. Comme depuis dix ans ! », promet-il.

Il met ensuite en garde Eto’o à qui il conseille de renoncer à participer à ces élections. « Je suis surpris que Samuel se prête à ce jeu-là. On le lui a dit. Il doit revenir en arrière et rejoindre la légalité et l’ordre statutaire. S’il veut être président de la FECAFOOT, il ne peut l’être que dans le cadre légal. S’il va dans ce faux processus électoral, même s’il gagne, ça va être annulé. Il va se retrouver dans la même position que monsieur Tombi à Roko, que monsieur Seidou Njoya aujourd’hui. S’il veut ça c’est son choix. Mais nous on sait que le processus est déjà nul. Il est déjà mort. Donc avant de naître, il était déjà mort. Les gens le savent. Si les juristes-là ne l’ont pas compris c’est qu’ils ont acheté leurs diplômes », déclare Abdouraman Hamadou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here