VENGEANCE: Issa Hayatou vole au secours de Séïdou Njoya pour écraser Eto’o

2
VENGEANCE: Issa Hayatou vole au secours de Séïdou Njoya pour écraser Eto'o
VENGEANCE: Issa Hayatou vole au secours de Séïdou Njoya pour écraser Eto'o

Africa-Press – Cameroun. Longtemps resté silencieux depuis son éviction à la tête de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou fait un discret retour dans le monde du football camerounais à la faveur de l’élection d’un nouveau président de la FECAFOOT. Selon les confidences du lanceur d’alertes Boris Bertolt, l’homme s’apprête à apporter son soutien à Séïdou Njoya contre Samuel Eto’o. Cette démarche se situerait le cadre d’une vengeance contre l’ex capitaine des Lions Indomptables qui avait ouvertement soutenu le malgache Ahmad Ahmad.

Ci-dessous, l’intégralité des confidences

Huit candidats ont déposé leurs dossiers pour la présidence de la Fédération Camerounaise (FECAFOOT). Il s’agit de: Mbombo Njoya, Samuel Eto’o, Jules Onana, Mabouang Kessack, Jean Crepin Nyamsi, Zacharie Wandja, Manuel Boyomo, Justin Tagou. Mais cinq dossiers sont incomplets. S’agissant par exemple de Jean Crepin Nyamsi et Manuel Boyomo il n’a aucune lettre de parrainage. Un examen de contrôle d’intégrité par la commission d’éthique aura lieu ce mercredi 24 novembre 2021. Et le 25 novembre 2021 la commission électorale publiera la liste définitive des candidats. Le 2 décembre 2021 sera consacré à l’examen d’éventuels recours par la commission de recours. Le 3 décembre 2021 les convocations de l’assemblée générale extraordinaire fédérale seront envoyées au 76 délégués pour l’élection du 11 décembre 2021.

Mais déjà c’est l’heure des grandes manœuvres. Chacun compte ses forces. Seidou Bombo Njoya a un autre soutien dans l’ombre : Issa Hayatou, ancien président de la Confédération Africaine de Football (CAF). Ce dernier a d’ailleurs une grande dent contre Samuel Eto’o.

L’ancien président de la CAF a été récemment interdit par la FIFA d’exercer une quelconque activité liée au football jusqu’au 3 août 2022. Celui qui est depuis janvier 2021 président d’honneur de l’instance qu’il a dirigée pendant presque trente ans (1988-2017) – et qui préside en outre le conseil d’administration de l’Académie nationale de football au Cameroun – avait également écopé d’une amende de 28 000 euros, prononcée par la chambre de jugement de la Commission d’éthique de la Fifa.

Certains commentateurs dans l’ombre estiment que ce soutien de Issa Hayatou en faveur de Seidou Bombo Njoya est une nouvelle stratégie de l’ancien président de la CAF de revenir dans l’ombre de la gestion du football. Même s’il faille la paix des braves avec Alim Konate, premier vice-président de Seidou Bombo Njoya avec qui les rapports ont toujours été loin d’être cordiaux.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here