Cameroun – Lutte contre l’immigration illégale: Une formation pour décourager les jeunes au voyage clandestin

1
Cameroun - Lutte contre l'immigration illégale: Une formation pour décourager les jeunes au voyage clandestin
Cameroun - Lutte contre l'immigration illégale: Une formation pour décourager les jeunes au voyage clandestin

Africa-PressCameroun. Ils sont nombreux ces jeunes qui se lancent en aventure, très souvent au péril de leur vie, pour une vie meilleure. Pour une jeunesse épanouie et éloignée de l’envie d’une telle option, un séminaire de formation s’est tenue le mercredi 31 mars 2021 dans les locaux de la commune d’arrondissement de Yaoundé 4. Il s’agissait pour l’ONG Organisation pour la Lutte contre la Clandestinité et pour l’Epanouissement de la Jeunesse Africaine(ORLECCEJA) de renforcer les capacités de ses membres dans le but de les rendre plus performants pour mener à bien les différentes missions à eux assignées sur le terrain.

Il s’agit notamment de «la sensibilisation sur les inconvénients de la clandestinité. Nous pensons à l’éducation des jeunes sur une Afrique suffisante. Il faudrait dire à ses jeunes que la réalité de l’économie africaine se trouve en Afrique. Nous pensons également à la collaboration avec les états, notamment les pays d’accueil», précise Édouard Yiguim Yiguim, coordonnateur Général de ORLECCEJA.

Il a surtout été question de leur apporter un soutien concret. «Nous ne pouvons pas simplement parler de sensibilisation des jeunes mais il faudra par la même occasion trouver des moyens pour les accompagner dans la réalisation de leurs projets», ajoute-t-il.

Cette initiative de l’Organisation pour la Lutte contre la Clandestinité et pour l’Epanouissement de la Jeunesse Africaine a été saluée par le maire de la commune de Yaoundé 4, qui a présidé cette cérémonie.

«Ce que j’attends plus de cette ONG, c’est qu’elle multiplie ce type d’initiative de renforcement de capacités afin de décourager ceux des nôtres qui pensent que la vie est meilleure uniquement ailleurs», salue Gabriel Biyina Efila, maire de la commune de Yaoundé 4 ème.

A travers cette initiative, L’ONG veut accompagner le gouvernement, à partir de ses collectivités territoriales, dans sa politique mise en place pour inciter les jeunes à bâtir le Cameroun ici et nulle part ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here