Cameroun – Sécurité routière : Le ministère des Transports retire le permis de conduire d’un chauffeur sur l’axe Douala-Yaoundé, pour excès de vitesse

3
Cameroun – Sécurité routière : Le ministère des Transports retire le permis de conduire d’un chauffeur sur l’axe Douala-Yaoundé, pour excès de vitesse
Cameroun – Sécurité routière : Le ministère des Transports retire le permis de conduire d’un chauffeur sur l’axe Douala-Yaoundé, pour excès de vitesse

Africa-PressCameroun. Le ministère des Transports va procéder dès le 10 septembre prochain au lancement de la campagne spéciale de lutte contre les accidents de la circulation routière. L’opération sera menée sur axes routiers, en l’occurrence la Nationale No 3 reliant les deux capitales camerounaises, Yaoundé et Douala, théâtre de nombreux cas d’accidents au Cameroun. Et deux jours avant, plusieurs cas d’incivisme sont déjà constatés sur la route, et un des usagers en a payé le prix fort. Il s’agit d’un chauffeur du bus de la compagnie de transport interurbain « Buca » qui dessert les deux villes.

« Ce dernier a été surpris, entre Kenlikock et Matomb, en flagrant délit d’excès de vitesse, de surcharge et de non-respect des mesures barrières », assure une note d’information du ministère. Sur ces entrefaites, le contrevenant s’est vu retirer son permis de conduire, et convoqué au ministère pour répondre des griefs qui lui sont reprochés. Le voyage vers Yaoundé s’est poursuivi avec un autre chauffeur.

Les véhicules gros porteurs étant généralement à l’origine des hécatombes sur nos routes, le ministère des Transports entend intensifier cette opération à cette période de grand trafic sur nos axes routiers, pour tenter de limiter au mieux les accidents de la circulation. La campagne en question qui s’étend du 10 septembre 2021 au 28 février 2022, vise d’ailleurs « le contrôle et la prévention sur tous les axes routiers ; le contrôle des camions, des engins lourds et des bus des compagnies de voyage interurbain de personnes », lit-on dans un communiqué publié ce mercredi 8 septembre 2021 par le patron des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here