Cameroun : trois nouveaux morts dans un site minier à l’Est

9
Cameroun : trois nouveaux morts dans un site minier à l’Est
Cameroun : trois nouveaux morts dans un site minier à l’Est

Africa-Press – Cameroun. Quelques semaines après l’interdiction de l’exploitation dans la zone, de nouvelles victimes ont succombé.

Trois personnes sont mortes dans un éboulement de terre dans le chantier d’or de Kambelé III Boucaro, un site d’exploitation minière appartenant à une expatriée chinoise, le 14 août dernier.

D’après la Radio communautaire de Batouri (RCB), chef-lieu du département de la Kadey, les personnes décédées seraient les nommés : Ngangam Youssouf, âgé de 36 ans ; Ngambesso Geovanie, 17 ans et Charles Boumzina, 22 ans. La RCB, qui cite le commandant de la brigade territoriale de gendarmerie de Batouri, l’adjudant-chef major Pierre Mirihoul, « Ces jeunes hommes se sont introduits dans ce trou d’or pour voler du gravier minier dans ce chantier d’or appartenant à Madame LU. Seulement, ils ont été surpris par cet éboulement de terre ».

En plus des trois morts, quatre blessés ont aussi été enregistrés. Ces nouvelles victimes périssent ainsi, alors que Djadaî Yakouba, préfet de la Kadey a ordonné le 27 juillet 2022 l’arrêt des activités suscitées dans la zone réputée aurifère de Kambélé.

Un arrêté instruisant la cessation de toute activité minière dans la zone réputée aurifère de Kambélé, dans la périphérie de Batouri, région de l’Est.

Entre autres raisons évoquées par l’autorité administrative, les morts récurrentes de personnes par noyade et éboulement, du fait du non-respect des prescriptions environnementales en la matière, et les menaces de dégradation de la route nationale numéro 10, du fait de l’obstruction du lit des cours d’eau par les coulées boueuses.

Cette localité est en réalité impliquée depuis plusieurs mois dans la mort de plusieurs personnes en quête de matière précieuse.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here