Le brasseur SABC offre des couveuses made in Cameroun à 8 hôpitaux pour améliorer la prise en charge des prématurés

2
Le brasseur SABC offre des couveuses made in Cameroun à 8 hôpitaux pour améliorer la prise en charge des prématurés
Le brasseur SABC offre des couveuses made in Cameroun à 8 hôpitaux pour améliorer la prise en charge des prématurés

Africa-Press – Cameroun. Investir au Cameroun) – Le 16 août 2022, la SABC, l’entreprise leader du marché brassicole au Cameroun, a procédé à la remise de huit couveuses fabriquées localement à huit formations sanitaires éparpillées dans huit régions du pays. La cérémonie de remise de ce don, qui fait partie intégrante de la politique de responsabilité sociétale (RSE) de l’entreprise brassicole, a eu lieu à l’esplanade de l’hôpital de district de Bonassama, à Douala.

« Plus qu’un choix de notre part, notre stratégie de responsabilité sociétale, qui s’exprime à travers ce don, découle d’une démarche volontariste, dictée par les exigences de la compétitivité. Ce capitalisme suranné, dont le seul dessein était le profit ne peut plus exister. Le souci de la Responsabilité sociale et environnementale, plus qu’une bonne pratique, est désormais une exigence morale », explique Stéphane Descazeaud, le tout nouveau DG du groupe SABC.

Cette sollicitude du leader du marché brassicole local, apprend-on, est le fruit du partenariat qui lie l’Ordre national des médecins du Cameroun au groupe SABC. « Le groupe SABC est aujourd’hui aux côtés de l’Ordre national des médecins du Cameroun par le fait d’un choix. Le choix délibéré de notre entreprise d’assumer sa responsabilité sociétale et d’œuvrer pour améliorer la prise en charge des malades, et plus particulièrement des nouveaux-nés prématurés, qui arrivent au monde trop tôt et qui ont besoin de ces couveuses pour poursuivre leur développement. Première entreprise citoyenne au Cameroun, c’est notre responsabilité de leur donner une chance de survie », confie M. Descazeaud.

En effet, selon l’Association des médecins du Cameroun, « chaque année, 200 000 bébés naissent avec des troubles respiratoires ou de petits poids. Malheureusement, 30 000 d’entre eux vont décéder faute de disponibilité de matériel adéquat pour les réanimer. »

En clair, à travers ce nouveau don, qui porte à 10 le nombre de couveuses remises par ses soins aux formations sanitaires camerounaises depuis le début de l’année 2022, le groupe SABC contribue ainsi à l’amélioration de la prise en charge des bébés prématurés, qui constitue encore un casse-tête dans les formations sanitaires du pays. Y compris celles situées dans les grandes métropoles.

BRM

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here