Ligne de transport d’électricité en construction entre le Centre et l’Est: Les populations riveraines transmettent leurs doléances au ministre de l’Eau et de l’Énergie Gaston Eloundou Essomba

1
Ligne de transport d'électricité en construction entre le Centre et l’Est: Les populations riveraines transmettent leurs doléances au ministre de l’Eau et de l’Énergie Gaston Eloundou Essomba
Ligne de transport d'électricité en construction entre le Centre et l’Est: Les populations riveraines transmettent leurs doléances au ministre de l’Eau et de l’Énergie Gaston Eloundou Essomba

Africa-PressCameroun. Le ministre de l’Eau et de l’Energie (MINEE) Gaston Eloundou Essomba poursuit sa visite dans le chantier de construction du transport d’énergie entre les régions du centre et de l’Est. Le 8 juin dernier, il a visité les départements de la Mefou-et-Afamba et du Mfoundi où passe cette ligne d’énergie en chantier. D’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 9 juin 2021, «les populations impactées par les travaux de construction de la ligne 225 kilovolts entre Yaoundé et Abong-Mbang ont de nombreuses récriminations».

Ces populations ont ainsi profité de la visite de Gaston Eloundou Essomba, pour redire clairement ce qu’elles attendent. D’après notre confrère, il s’agit de «la réorganisation du recensement des biens touchés par ce projet, du paiement dans les meilleurs délais des indemnisations, de la réalisation de projets sociaux, entre autres. Dans le groupement de Nkongoa, arrondissement de Mfou par exemple, les populations réclament la réfection d’un pont détruit par l’entreprise indienne Kalpataru lors des travaux en vue de l’installation des pylônes. Elles souhaitent également une meilleure qualité de l’électricité une fois le projet achevé. Au quartier Ahala à Yaoundé, une famille dont le domicile est sur l’emprise d’un transformateur attend d’être dédommagée pour libérer les lieux. Ledit transformateur en cours d’installation est destiné à recevoir l’énergie en provenance du barrage de Memve’ele».

En réponse à toutes ces doléances, le MINEE a rassuré les uns et les autres de ce que l’Etat paie toujours ses dettes. Il a aussi fait des promesses et donné des instructions à ses collaborateurs et à l’entreprise adjudicataire de ce marché.

Donc, «le recensement des biens et personnes doit être repris au plus tôt afin que les dossiers pour le décret d’indemnisation soit transmis à qui de droit une fois, pour éviter un double travail», a confié le ministre. Aussi, dès le 14 juin prochain, Kalpataru devra entamer les travaux de construction du pont détruit à Mendong II.

Wilfried ONDOA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here