Logements des étudiants: Le ministre de l’Enseignement Supérieur, Jacques Fame Ndongo, invite les propriétaires des logements au respect des prix homologués

0
Logements des étudiants: Le ministre de l’Enseignement Supérieur, Jacques Fame Ndongo, invite les propriétaires des logements au respect des prix homologués
Logements des étudiants: Le ministre de l’Enseignement Supérieur, Jacques Fame Ndongo, invite les propriétaires des logements au respect des prix homologués

Africa-PressCameroun. Le 9 septembre 2021 à Yaoundé, le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Supérieur, le Pr. Jacques Fame Ndongo, a présidé une réunion de concertation entre les responsables des ministères du Commerce, de l’Habitat, des directeurs des centres universitaires, des bailleurs et des étudiants. C’est une réunion qui intervient après plusieurs plaintes des étudiants dont «l’intention depuis peu était de descendre dans la rue», rapporte le quotidien Cameroon Tribune en kiosque ce 10 septembre 2021.

Parmi les reproches qu’on fait aux bailleurs, on peut lire entre autres: «les prix des logements pour étudiants sont deux à trois fois plus élevés depuis quelques années par rapport à la grille homologuée. Les bailleurs imposent dès lors des avances de 10 voire 12 mois en versement unique, au lieu d’un mois de loyer. Hormis cette somme imposée aux étudiants avant l’octroi des clés d’une chambre, la caution exigée ici est supérieure à deux mois de loyer, contrairement à la réglementation en vigueur. Dès lors, 30% des logements sont occupés par des non étudiants», lit-on.

Invités à s’expliquer, un des bailleurs déclare que: «le coût de la vie est davantage élevé et nous tenons à rentrer dans nos frais au bout d’un investissement comme celui-ci», peut-on lire dans les colonnes du journal. Loin d’un procès, le chancelier des Ordres académiques explique que: «nous ne sommes pas dans un tribunal mais, dans une réunion de famille où nous devons trouver des solutions efficientes, pour permettre à nos enfants d’étudier en toute quiétude», note le reporter.

Enfin, Jacques Fame Ndongo invite: «les propriétaires au respect les prix homologués, sous peine de sanction. De leur côté, les étudiants sont appelés, quoi qu’il en soit, au payement des mensualités de leurs loyers, sous peine de résiliation. Aux deux parties de s’en tenir aux clauses du contrat de bail. En cas d’incompréhension, se référer au préfet de son département», peut-on lire.

Wilfried ONDOA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here