Production du passeport: Le patron de la police Mbarga Nguelé face à la presse ce jour

4
Production du passeport: Le patron de la police Mbarga Nguelé face à la presse ce jour
Production du passeport: Le patron de la police Mbarga Nguelé face à la presse ce jour

Africa-PressCameroun. Le Délégué Générale à la Sûreté Nationale (DGSN), Martin Mbarga Nguelé, va donner une conférence de presse ce 8 juin 2021 en milieu de matinée à Yaoundé, informe la CRTV Radio. La chaîne publique précise que l’échange avec les hommes et femmes des médias va porter sur la production du passeport.

C’est l’occasion pour le patron de la police de faire le point sur les nouvelles modalités de production d’un document de voyage que les usagers peinent parfois à obtenir.

En décembre 2020, le vieux policier avait signé, avec le consortium allemand INCM Augentic, un contrat pour l’établissement du passeport express dans notre pays. Ce travail était jusque-là réalisé par la société française Thalès Security Systems. Mais le contrat qui la liait à l’Etat du Cameroun, expiré en décembre 2019, n’a pas été renouvelé.

«La technologie qu’on va déployer, c’est la technologie la plus avancée au monde. Le passeport va comporter une page en polycarbonate, ultra-sécurisée et personnalisée à l’intérieur de notre centre en quelques heures. Ensuite, ça va être préparé pour l’expédition. Donc, on rassure le citoyen Camerounais d’avoir le passeport 48 heures après l’application. Cette application aura lieu dans des centres ultra-modernes et il n’y aura pas de paiements en cash. Tout sera payé via des transactions en ligne», avait indiqué Labinot Carrieti, le président directeur général du nouveau prestataire.

Statuquo

Faisant suite à la signature dudit contrat, la police avait annoncé, à partir de mars 2021, l’établissement du passeport en 48 heures, contre plusieurs mois, voire des années auparavant.

Mais à ce jour, la situation n’a pas vraiment évolué. Les usagers éprouvent toujours autant de difficultés à se faire établir la pièce. Pourtant en mars dernier, un nouveau directeur a été nommé à la police des Frontières. Le commissaire divisionnaire Zakari Yaou Alhadj a remplacé le commissaire divisionnaire Jean Louis Messing Messanga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here