Un Ancien Séparatiste Assassiné AprèS Avoir Déposé les Armes

8
Un Ancien Séparatiste Assassiné AprèS Avoir Déposé les Armes
Un Ancien Séparatiste Assassiné AprèS Avoir Déposé les Armes

Africa-Press – Cameroun. Fru Isidore Asoba a été tué dans la nuit du 16 juin à Nchouobuh, dans le Nord-Ouest, par des séparatistes du groupe Ambazonian Defense Forces (ADF) auquel il appartenait.

Environ trois semaines après avoir déposé les armes et rejoint le centre de Désarmement, Démobilisation et Réintégration à Bamenda, l’ancien séparatiste Fru Isidore Asoba a été assassiné. Les éléments d’un groupe armé opposé aux Forces de défense camerounaises l’ont tué dans une attaque survenue dans la nuit du dimanche 16 juin. Ils auraient pris son départ de leurs rangs comme un acte de trahison.

Le commandant du groupe armé séparatiste, Cho Ayaba, a accompagné l’acte d’un message à l’encontre des potentiels traitres de l’Etat fictif « Amabazonie ». Il promet de mettre la main sur ceux qui se laissent entrainer dans ce qu’il appelle « trahison ». Cho Ayaba menace par ailleurs « tous ceux qui travaillent avec l’ennemi comme des traitres ». Il leur fait savoir qu’ils seront « traqués ».

L’assassinat de Fru Isidore Asoba montre le risque en face duquel des anciens combattants séparatistes peuvent se trouver. Tandis que qu’ils ont déposé des armes pour un retour à la paix et pour faciliter leur réinsertion dans la société, ils font face à la pression des groupes armés qui les considèrent comme des « traitres » et sont prêts à les assassiner.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here