Cameroun – Altercation avec des policiers: La députée Nourane Fotser donne sa version des faits

8
Cameroun - Altercation avec des policiers: La députée Nourane Fotser donne sa version des faits
Cameroun - Altercation avec des policiers: La députée Nourane Fotser donne sa version des faits

Africa-PressCameroun. Elle était jusque-là restée silencieuse. Mais face à la déferlante des commentaires déplaisants et autres incriminations sur les réseaux sociaux, Nourane Fotser a dû réagir.

La députée PCRN (Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale) Nourane Moluh Hassana épouse Fotsing, plus connue sous le nom de Nourane Fotser a réalisé, aux côtés de Cabral Libii, son camarade député et président de parti, un direct sur Facebook le 26 juillet 2021 pour raconter sa version des faits de l’altercation avec les policiers le 20 juillet à Bafoussam.

Ce jour-là, consacrée à la fête de la Tabaski, la parlementaire avait été prise en grippe par des policiers à la sortie Nord de la capitale régionale de l’Ouest. Elle essayait de franchir une barrière improvisée par la police en raison de la présence du gouverneur Awa Fonka Augustine dans une mosquée de la place.

Malgré la diffusion des images de la scène, qui montraient un officier de police particulièrement furieux, qui a bousculé l’élue après avoir balancé des propos injurieux à son égard, une partie de l’opinion s’est acharnée sur la jeune femme de 34 ans.

Certains sont même allés jusqu’à dire qu’elle avait provoqué les policiers pour faire du buzz. Et ce n’est pas la mise au point du gouverneur qui a arrangé les choses. M. Awa Fonka, a lui aussi subtilement indexé la députée, tout en appelant au calme.

Dans sa mise au point, Nourane Fotser regrette, sans citer le gouverneur, des contrevérités qui ont été dites autour de cette affaire.

Pendant plus de 20 minutes, elle revient sur les circonstances de l’incident, les propos injurieux du policier, qui en plus, aurait menacé de se servir de son arme. Elle dénonce notamment l’arrogance du policier, teintée de misogynie.

Ci-dessous la vidéo de Nourane Fotser:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here