Cameroun : l’accusatrice de Nathan Amougou demande pardon à son ‘bourreau’

1
Cameroun : l’accusatrice de Nathan Amougou demande pardon à son ‘bourreau’
Cameroun : l’accusatrice de Nathan Amougou demande pardon à son ‘bourreau’

Africa-PressCameroun. Repentance ou intimidation ? Les Camerounais sont divisés par la nouvelle vidéo diffusée ce samedi par Nguembou Vanessa qui avait accusé hier, Nathan Amougou de l’avoir tabassée. Alors que la presse camerounaise et les réseaux sociaux ont pris fait et cause pour elle, cette dernière fait un revirement spectaculaire. Elle demande pardon à Nathan Amougou et explique aux internautes qu’elle fut manipulée par une voisine dans l’unique but de tenir l’image de Nathan Amougou. Chose curieuse, la jeune dame présente également ses excuses à Amougou Belinga et à toute « la famille de Vision 4 ».

« Je suis ici dans le domicile de M. Nathan Amougou pour demander sincèrement pardon à monsieur Amougou Belinga à toute la famille de Vision 4, à monsieur Nathan Amougou, à tous nos voisins et à toute la communauté pour les actes que j’ai posés. En effet j’ai été incité par une voisine derrière qui m’a donné le tuyau de ternir l’image de monsieur Nathan Amougou sur les réseaux sociaux », a-t-elle.

La première version

Bonjour à tous, mon nom est Nguembou Vanessa, j’ai 28 ans et mère d’une fille.

J’ai été victime hier d’une agression physique de Mr Nathan Amougou journaliste de la chaîne de télévision vision 4 ici en image.

En effet, j’habite depuis plusieurs années le quartier Nkoabang au lieu-dit <>.
Comme la plupart des femmes du quartier, j’ai peu de moyens et je dois souvent me rendre au moulin à écraser lorsque je fais à manger à ma petite famille.

Nous avons (moi y compris) d’emprunter un chemin pour se rendre au moulin, ce chemin passe par une devant une maison depuis en chantier.

Hier donc, en matinée, je me rendais au moulin comme d’habitude, et là lorsque je traverse cette maison je constate qu’il y’a des travaux, et subitement un monsieur surgit, je ne l’avais jamais vu là, c’est Nathan Amougou, il me dit <

J’ai entreprise de porter plainte, mais je voulais dénoncer cet acte de xénophobie, de tribalisme et de haine.

Vidéo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here