un festival international de films africains et afrodescendants se prépare

8

La première édition du festival international de films africains et afrodescendants baptisé « Bangui fait son cinéma » sera organisée dans le pays du 04 au 14 novembre 2020.
À l’initiative de l’Association centrafricaine pour la promotion audiovisuelle et de Développement (ACPAD). L’annonce de cette première édition a été faite lors d’un point de presse organisée à l’hôtel Oubangui à Bangui ce mercredi 12 août par l’association centrafricaine pour la promotion audiovisuelle et de Développement (ACPAD), présidée par madame Pauline Sylviane GBOULOU MPAONDO, cinéaste-productrice et Réalisatrice, Chef d’équipe du projet BFSC.

L’intérêt de ce projet, selon les organisateurs, c’est avant tout la promotion de la culture cinématographique centrafricaine, mais aussi de permettre aux cinéastes centrafricains de renforcer leur capacité à travers les différents ateliers de formation qui seront mis en place lors de ce festival.

Pour monsieur Touckia Georges Davy, chargé de mission en matière des arts et de la cultures au ministère de la culture, « Bangui fait son cinéma » est non seulement un projet qui est dans le souci de créer un marché de l’art centrafricain, mais également de vendre la destination touristique nationale, vecteur des devise sur le plan économique d’un pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here