François Bozizé, jusqu’à la dernière balle ?

10
Centrafrique : François Bozizé, jusqu’à la dernière balle ?
Centrafrique : François Bozizé, jusqu’à la dernière balle ?

Africa-PressCentrAfricaine. Mi-mars, François Bozizé a pris la tête de la coalition rebelle en Centrafrique avec un objectif : renverser Faustin-Archange Touadéra. De retour dans le maquis, l’ancien président paraît en mauvaise posture mais il a toujours su se tirer des mauvais pas.

Le soleil vient de se lever sur la savane du nord de Kabo. Quelques collines de forêt plus ou moins denses rompent l’émeraude monotonie de ce paysage constellé de cours d’eau se remplissant au gré des pluies. On y croise quelques hippopotames, plus rarement une parade d’éléphants. Les villages sont peu nombreux. Quelques campements de braconniers s’établissent de temps à autre dans cette région bordée par les parcs du Nana-Barya et du Bamingui. Ici, où les pistes s’effacent au rythme des saisons, ceux qui défient les lois ont peu de chances de se faire prendre.

Vie en brousse

Dans leur camp, la trentaine de personnes qui accompagnent François Bozizé s’agitent alors que la faune s’éveille. Certains sont chargés de la logistique et préparent les véhicules. D’autres s’occupent de la nourriture et des cases où l’ancien président a passé la nuit. D’autres encore gèrent sa sécurité. Le confort est spartiate. L’ancien général dispose d’un matelas et d’un nécessaire de toilette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here