incroyable poursuite de campagne électorale à Bangui en dépit de la situation sécuritaire inquiétante

26
RCA : incroyable poursuite de campagne électorale à Bangui en dépit de la situation sécuritaire inquiétante
RCA : incroyable poursuite de campagne électorale à Bangui en dépit de la situation sécuritaire inquiétante

Africa-PressCentrAfricaine. Quelques heures avant la débandade des mercenaires russes aux profits des rebelles à Mbaïki, la plus importante ville de l’Ouest avant la capitale, le chef de l’État, le professeur Faustin Archange TOUADERA a tenu son meeting électoral dans le stade 20 000 places à Bangui, tandis que Martin Ziguélé, Président du MLPC, Anicet Georges Dologuélé, Président de l’URCA, Cyriaque Gonda du PNCN,  et Crépin Mboli Goumba du PATRIE,  ont tout simplement reporté leur différents meeting dans la capitale.

Le scrutin aura-t-il lieu à Bangui et à l’est du pays?

C’est la question que tout le monde se pose dans le pays. À Mbaïki et   Boda, dans la préfecture de la Lobaye; à Yaloké, Bossembélé, Gaga et  Zawa, dans la préfecture de l’Ombella-Mpoko; à Bossemptélé et  Bozoum, dans la préfecture de l’Ouham-Péndé; à Bossangoa, Markounda et  Batangafo, dans la préfecture de l’Ouham, puis à Kaga-Bandoro et Mbrés,  dans la préfecture de la Nana-Gribizi, la situation sécuritaire est inquiétante, et toutes ces villes sont occupées par des rebelles lourdement armés.

Pendant ce temps, à Bangui et dans quelques parties du pays, l’autorité nationale des élections commence déjà à distribuer des cartes d’électeurs aux populations, et les candidats multiplient des meetings sur le terrain.

À Bangui, c’est le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA, candidat à sa propre succession pour un second mandat qui avait organisé son meeting dans le stade 20 000 places en présence de ses militants et sympathisants. Il a demandé à ces derniers d’aller massivement voter le 27 décembre prochain. Pour lui, les menaces des rebelles  à prendre le pouvoir de force  ne peuvent détourner le peuple  centrafricain  de son droit de vote.

Au même moment,  la candidate Catherine Samba-Panza avait tenu aussi son meeting dans le septième arrondissement de Bangui, sur le terrain du lycée d’État des rapides.

Cependant, le parti RDC du candidat Désiré Nzanga Kolingba  s’est retrouvé avec les populations du sixième arrondissement de Bangui sur le terrain de Maya maya. Le RDD du pasteur Augustin AGOU, candidat numéro 6 à la présidentielle du 27 décembre, a organisé une caravane  dans la matinée du samedi dans le huitième arrondissement de Bangui, pendant que le Président du parti chrétien Démocrate, Monsieur Aristide Briand Reboas,  organise sa caravane dans le sixième, troisième et deuxième arrondissement de la capitale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here