la Banque mondiale participe au renforcement du capital humain et à la restauration des infrastructures

6
la Banque mondiale participe au renforcement du capital humain et à la restauration des infrastructures
la Banque mondiale participe au renforcement du capital humain et à la restauration des infrastructures

Africa-PressCentrAfricaine. Les financements annoncés par la Banque mondiale en faveur de la République centrafricaine (RCA) suite à la visite dans le pays du vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale Ousmane Diagana, comprennent principalement le capital humain et les infrastructures, a-t-on appris samedi de source officielle. M.

Diagana a signé vendredi avec le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra deux conventions de financement d’un montant de plus de 125 millions de dollars (environ 62 milliards de francs CFA) visant à renforcer le capital humain et l’autonomisation des femmes et des filles, et à permettre le désenclavement des zones rurales du pays, selon un communiqué de presse de la structure.

Le projet concernant le capital humain, d’un montant de 50 millions de dollars, vise à améliorer l’accès aux services de santé, à l’éducation, ainsi qu’à la promotion des opportunités d’emploi qui autonomisent les femmes et les adolescentes dans des zones ciblées.

Le projet d’urgence pour la restauration des infrastructures et la connectivité, d’un montant de 75 millions de dollars, permettra d’améliorer l’accès des habitants aux marchés, aux écoles et aux services, ouvrant ainsi des débouchés économiques pour les populations vivant en milieu rural, permettant de renforcer la résilience du principal corridor commercial qui relie le pays au Cameroun.

Le même communiqué a justifié ces accords de financement par le fait que la RCA a l’indice de capital humain le plus bas au monde en 2020 et que la récente crise sécuritaire a montré, une fois de plus, à quel point les carences des réseaux de transport constituent l’une des principales causes de la fragilité du pays. La visite de 48 heures de M. Diagana a pris fin samedi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here