Marché monétaire : La Centrafrique veut lever 35 milliards au premier trimestre 2023

2
Marché monétaire : La Centrafrique veut lever 35 milliards au premier trimestre 2023
Marché monétaire : La Centrafrique veut lever 35 milliards au premier trimestre 2023

Africa-Press – CentrAfricaine. Sevré des financements internationaux, le pays revient peu à peu sur le marché domestique pour mobiliser des ressources nécessaires au financement de son déficit budgétaire. Si le mécanisme de remboursement des emprunts sur le marché des titres publics est garanti par la BEAC, les investisseurs de la CEMAC semblent pessimistes à l’idée d’acquérir les titres de l’État Centrafricain.

Les Trésors publics des 6 pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, la République centrafricaine et Guinée équatoriale) ont rendu copie de leur calendrier prévisionnel des opérations sur le marché des titres publics de la Beac. Moins active sur ce marché, la République centrafricaine (RCA) va tenter de mobiliser 35 milliards de Fcfa au premier trimestre 2023 auprès des investisseurs de la région. La première sortie du pays pour le compte de l’exercice en cours est prévue pour le 30 janvier prochain, avec une levée de 12,5 milliards de Fcfa en Obligations du trésor assimilables (OTA) pour une maturité de 3 ans. Une opération similaire aura lieu le 20 février 2023 mais cette fois si sur 4 ans de maturité. La dernière est projetée pour le 20 mars. Il s’agit d’une opération de 10 milliards de F en Bons du trésor assimilables (BTA) 52 semaines de maturité.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here