démenti de la direction générale de douanes  relatif au détournement de fonds  de la construction des nouveaux bâtiments de la recette de Mongoumba et du PK 26

4
RCA : démenti de la direction générale de douanes  relatif au détournement de fonds  de la construction des nouveaux bâtiments de la recette de Mongoumba et du PK 26
RCA : démenti de la direction générale de douanes  relatif au détournement de fonds  de la construction des nouveaux bâtiments de la recette de Mongoumba et du PK 26

Africa-PressCentrAfricaine La direction générale de la Douane et des Droits indirects a démenti jeudi avoir détourné de fonds de la construction des nouveaux bâtiments de la recette de Mongoumba et celui du PK26 ainsi que la construction du logement du receveur de Béloko, comme avait publié le journal en ligne « Corbeaunews-Centrafrique » dans son article intitulé «.

Le Directeur général de la Douane Théodore Frédéric Inamo désapprouvé par ses collaborateurs suite à la présentation de son rapport truffé

 

Dans une mise au point, la direction générale de la douane et des droits indirects a qualifié de « faux »les allégations selon lesquelles « le Directeur Général de la Douane Théodore Frédéric Inamo aurait détourné beaucoup de fonds relatifs à la construction des nouveaux bâtiments de la douane centrafricaine ».

Ainsi, la direction générale de la douane tient à rappeler que la construction des nouveaux bâtiments de la recette de Mongoumba et du PK26 ainsi que celle du logement du receveur de Béloko relève du domaine de l’État centrafricain. Ceci dit, il y’a une certaine procédure et réglementation qui encadre les passations de marchés publics en République centrafricaine, qui est par ailleurs gérée par le ministère des Travaux publics.

S’agissant de vol et détournement des fonds évoqué dans l’article du CNC, il y’a lieu de rappeler que les services de douane ne sont pas comme à l’époque de la transition ou ses recettes sont trimbalées dans des sacs avant son arrivée au trésor public. Maintenant, tous les services sont informatisés, et les recettes sont bancarisées. Donc on ne voit pas par quel moyen le DG de la douane Théodore Frédéric Inamo pourrait-il les détourner à des fins personnelles.

Par ailleurs, la direction générale de la douane affirme qu’à ce jour, seul le travail extra légal (TEL)qui n’est pas informatisé, car c’est une prestation effectuée par la douane, particulièrement les missions de visite de vérification, de surveillance ainsi que toutes opérations qui se rattache aux opérations de douane, et qui est facturée aux usagers de cette administration.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here