La RDC offre à d’autres Etats africains, ses vaccins AstraZeneca non utilisés

3

Africa-PressCentrAfricaine. La République démocratique du Congo (RDC) offre à d’autres pays africains plusieurs doses de vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, estimant ne pas pouvoir les utiliser avant leur péremption fin juin 2021.

La RDC avait retardé sa campagne de vaccination avec les vaccins AstraZeneca reçus en mars dernier via l’initiative Covax de l’OMS, lorsque des pays européens émettaient de sérieux doutes sur un éventuel lien entre ces vaccins et des cas de thrombose.

Conséquence, quelques 1,3 millions doses de vaccin sont aujourd’hui menacées d’expiration, et la RDC a choisi de les mettre à la disposition d’autres pays en «signe de solidarité», selon son ministre de la Santé, Jean-Jacques Mbungani.

L’Angola a envoyé un vol spécial à Kinshasa hier jeudi pour récupérer quelques doses. Le Ghana, le Togo, la République centrafricaine et Madagascar sont également candidats, selon le ministre Mbungani.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here