Le Cameroun accueille 4500 nouveaux réfugiés Centrafricains !

Africa-PressCentrAfricaine. Le Cameroun subit les répercussions de la crise en RCA. Il n’a pas fait comme le safoutier qui avait laissé s’effondrer son voisin le noisetier, sous l’effet de rage de la tempête, arguant qu’il se réservait de se mêler des affaires qui ne le concernaient pas.

Le pays de Paul Biya a encore fait montre de son hospitalité légendaire en accueillant une nouvelle cuvée de plus 4500 réfugiés Centrafricains qui selon la CRTV citant le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), viennent faire grimper l’effectif du Camp de Gado Badzere à 25000 réfugiés.

Celle nouvelle vague de réfugiés est enregistrée dans la région de l’Est en l’espace d’un mois seulement, coïncidence avec la période postélectorale tendue en RCA.

Elections où le Président Faustin Archange Touadéra a été réélu dès le premier tour de la présidentielle avec une large avance sur ses concurrents.

Conséquence de la montée des tensions depuis lors, alors que les résultats définitifs seront proclamés le 19 janvier 2021 par la Cour Constitutionnelle.

A l’origine des manifestations, des groupes armés ont lancé des violences dans ce pays limitrophe au Cameroun à l’Est, en décembre 2020 parce qu’ils s’opposaient aux élections générales tenues le 27 décembre 2020.

Le média national fait également savoir que 1 500 camions de marchandises sont bloqués depuis plusieurs semaines à Garoua-Boulaï dans la région du soleil levant. Impossible donc de transiter du fait des troubles.

Ce qui constitue un frein au développement des activités économiques dans la zone de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale(CEMAC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here