exactions présumées des rebelles de la CPC, Nicolas Tiangaye déclare que Touadera est mal placé pour leur donnée de leçon

3
RCA : exactions présumées des rebelles de la CPC, Nicolas Tiangaye déclare que Touadera est mal placé pour leur donnée de leçon
RCA : exactions présumées des rebelles de la CPC, Nicolas Tiangaye déclare que Touadera est mal placé pour leur donnée de leçon

Africa-PressCentrAfricaine.  Le porte-parole de la coalition de l’opposition démocratique (COD-2020), Maître Nicolas Tiangaye, Président du parti Convention républicaine pour le Progrès social (CRPS)

), déclare dans une interview sur la radio Ndékèluka que le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA serait mal placé pour leur donner de leçon en ce qui concerne la condamnation des exactions des rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC).

« Nous sommes une plateforme politique. Il y’a toujours eu à dénoncer les dérives, les exactions contre les populations centrafricaines au moment où le régime de Touadera est muet. Nous nous sommes toujours pris position et je pense que personne ne peut nier le fait que dans notre propre charte, nous sommes opposés à tout ce qui est contraire aux libertés individuelles, collectif, tout ce qui est contraire à la dignité humaine, et nous sommes attachés à l’accession au pouvoir par la voie démocratique, par les urnes. Donc nous n’avons pas à recevoir de leçons de Touadera par rapport aux exactions commises par le CPC puisque la plupart des éléments du CPC sont issus des groupes armés signataires de l’accord du 06 février 2019. Ces groupes armés étaient considérés jusqu’alors par Touadera comme étant ses propres partenaires pendant que nous, on dénonçait les exactions QI étaient commises par ces groupes armés sur les populations civiles centrafricaines.

Aujourd’hui, il nous demande les actes que lui-même n’a jamais condamnés tant que c’est la population centrafricaine qui en était victime. Aujourd’hui, il est mal placé pour nous donner des leçon sur cette question»

, a déclaré Maître Nicolas Tiangaye, porte-parole de la coalition de l’opposition démocratique (COD-2020), Président de la Convention républicaine pour le Progrès social (CRPS).

Il y’a lieu de rappeler que le Premier ministre Firmin NGRÉBADA avait déclaré sur la radio France internationale en 2020 que les rebelles signataires de l’accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA) sont des partenaires du gouvernement, et plusieurs représentants de ces groupes ont été nommés dans le gouvernement, certains au cabinet du chef de l’État et du Premier ministre comme ministre conseillers. Ce qui a toujours été dénoncé par l’opposition démocratique comme étant un deal à but électoraliste.

Maintenant, ces groupes armés, ont repris les armes contre le régime, le Président Faustin Archange TOUADERA et son gouvernement c contre toute attente l’opposition de vouloir faire le jeu des rebelles.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here