un géant forestier d’Afrique centrale perd la tête de la COMIFAC

5

Africa-PressCentrAfricaine. La République démocratique du Congo vient de perdre la compétition à la tête du secrétariat exécutif de la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC), a-t-on appris de cette structure.

Le pays qui comme le géant forestier d’Afrique centrale et du monde entier avec ses 155,5 millions ha de couverts forestiers, a accusé plus de 10 ans d’arriérés. Une triste situation qui défavorisé le candidat de la RDC sélectionné par le bureau international.

Avec 80.000 USD, le pays qui devrait jouer un rôle déterminant dans le système forestier mondial départ sa place considérable, ne se donne pas malheureusement les moyens pouvant assurer son leadership.

La COMIFAC ou « Commission des Forêts d’Afrique Centrale » est l’« unique instance d’orientation, de décision et de coordination des actions et initiatives sous-régionales en matière de conservation et de gestion durable des écosystèmes forestiers » pour son espace de référence soit en 2012 avec 15 pays dont Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe et Tchad. Elle est encadrée par un traité (Traité de la COMIFAC, signé le 5 février 2005).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here