La population de Nguia-Bouar et de Bandiba dénonce la complicité du contingent Bangladesch de la Minusca avec les rebelles de CPC

16
Centrafrique : La population de Nguia-Bouar et de Bandiba dénonce la complicité du contingent Bangladesch de la Minusca avec les rebelles de CPC
Centrafrique : La population de Nguia-Bouar et de Bandiba dénonce la complicité du contingent Bangladesch de la Minusca avec les rebelles de CPC

Africa-PressCentrAfricaine. La Minusca a été déployée depuis 2014 en RCA avec pour objectif de restaurer la paix et la sécurité ainsi que d’accompagner l’autorité de l’Etat à s’installer sur l’ensemble du territoire national occupé par les bandits du grand chemin. Malheureusement cette présence de la Minusca a contribué d’une manière ou d’une autre à mettre chaos dans le pays en fournissant des armes et des minutions aux groupes armés. C’est ce qu’à dénoncer la population des communes de Bandiba et Nguia-Bouar dans une correspondance adressée aux autorités du pays. Dans cette correspondance datée du 25 Aout 2021, les populations de ces parties de la République Centrafricaine s’inquiètent de leur sécurité à cause de la partialité de la mission onusienne dans cette zone. En effet, les habitants de Nguia-Bouar et Bandiba ont démontré qu’il y a une parfaite collaboration existant entre les casques bleus de la Minusca et les rebelles de 3R reconvertis en CPC. Car depuis fort longtemps, ces rebelles se sont installés non loin des bases de la Minusca sans que ceux-ci soient inquiétés, alors qu’ils sèment la panique dans la localité. Des sources sécuritaires dans ces zones confirment les allégations de ces habitants et ajoutent que les rebelles de la CPC commettent des exactions dans la localité alors que les casques bleus de la Minusca n’ont pu rien faire pour les empêcher ou les neutraliser. Ce qui confirme qu’il y a une parfaite cohabitation entre ce contingent de la Minusca et ces rebelles. Bref, les témoignages font état de ce que ces rebelles bénéficient de soutien des casques bleus qui leur fourniraient armes et munitions. La fourniture de ces armes est récompensée par les diamants et or. La population de la localité ne cesse de dénoncer cette manigance. La CPC dont les sources de ravitaillement sont détruites par les FACA et leurs alliés durant les opérations de ratissage, est complément affaiblie. Il est temps que les hiérarchies de la Minusca puissent prendre leur responsabilité pour mettre un terme au manigance de certains contingents de la Minusca sur le terrain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here