l’ambassadeur de la Russie en RCA, Vladimir Titorenko  répond à la COD-2020

3
Centrafrique : l’ambassadeur de la Russie en RCA, Vladimir Titorenko  répond à la COD-2020
Centrafrique : l’ambassadeur de la Russie en RCA, Vladimir Titorenko  répond à la COD-2020

Africa-PressCentrAfricaine Invitée à participer au prochain dialogue par le chef de l’État Faustin Archange Touadera, la coalition de l’opposition démocratique (COD-2020) décline l’offre. L’opposition affirme ne pas vouloir participer à ce qui pourrait être une causerie d’amis. Afin de joindre l’acte à la parole, la COD-2020 a adressé une correspondance au Président de la République pour lui faire part de leur intention. Mais contre toute attente, ce n’est pas le chef de l’État qui répond à l’opposition, mais c’est plutôt l’ambassadeur de la Russie, Monsieur Vladimir Titorenko, qui devient de facto, le Président de la République centrafricaine. L’homme change son costume de diplomate russe à celui d’un chef du gouvernement centrafricain. Sous prétexte que la COD-2020 attaque l’ambassadeur ambassadeur de la Fédération de Russie, Monsieur Vladimir Titorenko accuse abusivement une fois de plus la coalition de l’opposition d’être l’aile politique des groupes armés.

Ci-dessous la réponse de l’ambassadeur.

Au Secrétariat permanent de la plateforme COD-2020,

J’ai été très surpris de prendre connaissance de la lettre du Secrétariat permanent de la plateforme COD-2020 (COD-2020/CP/SEP21) du 25 avril 2021 adressée à S.E.M. le Président Faustin Archange Touadéra. Une lettre fallacieuse et mensongère qui attaque ouvertement et de manière abusive l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en République Centrafricaine.

L’objectif de telles déclarations infondées et distordues est clair. Ce n’est qu’une tentative de justifier la réticence et l’impuissance de certaines forces politiques de répondre aux appels du Chef de l’Etat à la concertation au Palais de la Renaissance.

A cet égard, je tiens à rappeler aux représentants de la plateforme COD-2020 que cette union artificielle n’est que l’aile politique de la rébellion contre le Président et le gouvernement légitime centrafricain qui été parrainée par F.Bozizé, l’homme qui figure sur la liste des sanctions de l’ONU et qui doit être arrêté et jugé pour les crimes contre l’humanité par les autorités centrafricaines., Je veux également souligner le rôle que la COD-2020 a joué dans la tentative de renverser le gouvernement légitime.

Ayant perdu les élections présidentielles et législatives, au lieu de reconnaitre sa défaite et d’entreprendre avec le Président tous les efforts nécessaires pour reconstruire l’unité nationale, la COD-2020 a appelé à annuler les résultats du scrutin reconnus par l’ensemble de la communauté internationale et à instaurer ladite période transitoire qui a été planifiée pour ouvrir la voie vers le chaos politique. C’était par le moyen de violence que la COD-2020 à cherchait à imposer à la nation son protégé.

Je ne peux pas trouver une autre explication des machinations de la COD-2020 puisque à un moment crucial ses membres n’ont pas pris les armes pour défendre aux côtés de l’armée nationale la Patrie qui a été menacée par les rebelles et les mercenaires étrangers., Le 13 janvier 2021, les leaders de la COD-2020 contemplaient, sans cacher leur joie, des tentatives des malfaiteurs d’assaillir la ville de Bangui et de massacrer la population civile comme c’était le cas en 2014. Je crois que désormais la COD- 2020 n’a aucun droit moral de s’appeler des patriotes et des démocrates. Tout patriote, même si il ne partage pas les valeurs démocratiques du gouvernement légitime et celles de la majorité absolue de la population, doit défendre la Patrie contre ceux qui voulaient briser la paix qui reste toujours fragile en Centrafrique.

Pourtant, c’étaient les FACA et la police centrafricaine avec l’appui des instructeurs russes et des militaires rwandais qui ont sauvé le pays d’une tentative d’imposer le règne néocolonial d’un régime fantoche.

Je réitère que je suis fier d’être l’Ambassadeur de Russie, d’un pays qui a aidé les autorités légitimes et le peuple centrafricain à sauvegarder la souveraineté. l’intégrité territoriale et l’indépendance de la République Centrafricaine. J’étais très heureux d’apprendre que l’un de vos meneurs m’avait qualifié d’être plus Centrafricain que les Centrafricains qui avaient essayé de s’enfuir à l’étranger., Maintenant, quand les FACA et leurs alliés ont vaincu les rebelles, vous la essayez de relever la tête et de dicter vos conditions de la concertation nationale.

Je crois que c’est absurde quand les vaincus imposent leurs conditions aux vainqueurs. Pour comprendre que vous êtes les personnages ratés, il suffit de jeter un coup d’œil sur les résultats du scrutin, beaucoup d’entre vous ont reçu moins de 1% des votes.

Le peuple centrafricain a choisi le Président F.A.Touadéra et sa vision de l’avenir de la République Centrafricaine. Mais vous ne pouvez pas vous calmer et continuez d’empoisonner l’atmosphère de paix et d’harmonie dans le pays à laquelle le Chef de l’État veut parvenir .

En ce qui concerne les accusations que la Russie intervient dans les affaires intérieures de la RCA et cherche à imposer sa volonté au gouvernement centrafricain, je vous rappelle que c’est grâce au soutien total de mon pays dans la lutte contre le colonialisme et le racisme que les pays africains, dont la Centrafrique, ont accédé à l’independence. C’est la politique qu’aujourd’hui la Russie poursuivre sur le continent africain en défendant les gouvernements légitimes contre le complotisme de ceux qui recourent à des forces extérieures pour assurer ses intérêts égoïstes., Un proverbe dit que les chiens aboient, la caravane passe. Quoi que les ennemies de la RCA n’aboient, le peuple centrafricain parviendra à la paix et la, prospérité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here